Opera News

Opera News App Download

Dialogue pouvoir et opposition : Hamed Bakayoko ''regrette'' l'absence des leaders de l’opposition

Eddydy
2020-10-17 17:06:13

Le Premier Ministre, Hamed Bakayoko a présidé un dialogue avec l'ensemble des partis et plateformes politiques, pour évoquer les dissensions sur le processus électoral de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020. 

À quelques jours de la tenue du scrutin électoral de la magistrature suprême, l'entente n'est pas au beau fixe entre le parti au pouvoir le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) et les partis et plateformes politiques de l’opposition ivoirienne. En effet, à l'initiative d'un dialogue initié par le Premier Ministre, Hamed Bakayoko, les leaders de l’opposition à savoir le PDCI-RDA, EDS, FPI/AFD étaient absents à ce dialogue. Une absence qui se justifie suite à l’appel de l’opposition au boycott de la présidentielle du 31 octobre 2020.

Une absence dont le Premier Ministre, Hamed Bakayoko dit « regretter » que les représentants de partis qui portent certains candidats retenus à la présidentielle par le Conseil constitutionnel ne soient pas présents. Pour lui « quel que soit le niveau de contradiction, nous ne devons jamais arrêter de dialoguer et de discuter ».

Nonobstant, le Premier Ministre, Hamed Bakayoko indique que « le gouvernement gardera sa main tendue pour ce dialogue à tout moment parce que comme le disait le président Houphouët, quel que soit le niveau de crise, à la fin c’est le dialogue (et) nous sommes disposés au dialogue », souligne le Chef du Gouvernement. 

« Je les appelle à revenir prendre leur place dans le jeu politique et à représenter leurs militants et les courants de pensées, je les appelle à cesser et à retirer les mots d’ordre qui se traduisent par des actes de violences », a lancé le Premier Ministre, Hamed Bakayoko à l’endroit des leaders de l’opposition. 

Concernant les incertitudes qui planent sur le processus électoral en cours, où l'on note la saisie et la destruction du matériel pour la délivrance des cartes électeurs de la part de certains manifestants dans certains régions du pays, en raison de l'appel de l'opposition, qui demandent à ses militants et sympathisants de « faire barrage » à cette élection, le Premier Ministre, Hamed Bakayoko s'est voulu rassurant.

« Aujourd’hui, nous avons 10.743 bureaux de vote, on constate ça et là des incidents sur une vingtaine. Ce n’est pas significatif (mais) je veux leur dire notre foi en l’aboutissement de ce processus », a-t-il déclaré,

« j’ai entendu beaucoup d’appels au dialogue, j’ai entendu certains candidats annoncer publiquement qu’ ils manifestent pour obtenir du gouvernement que nous puissions discuter et c’est ce à quoi je fais droit aujourd’hui », a fait savoir Hamed Bakayoko. 

Au terme des échanges, le ministre en charge de l’Administration territoriale et de la décentralisation, Sidiki Diakité, a déclaré que les partis politiques ont désapprouvé les actes de violences et souhaité que le dialogue se poursuive avec l’opposition.

Huit (8) partis et groupements politiques ont répondu à l’appel du Premier ministre, entre autres, le Rhdp (pouvoir), Concorde, GP-Paix, UDCY, URD, Renouveau démocratique, PACI et AID.

Edmond kouassi (Eddydy)

Content created and supplied by: Eddydy (via Opera News )

Tags:      

Hamed Bakayoko Premier Ministre
Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

COMMENTAIRES

Voir tous les commentaires

VOUS AIMEREZ