Sign in
Download Opera News App

 

 

Burkina Faso : il faut un militaire au poste de premier ministre (opinion)

Le Président du Burkina Faso Roch Marc Christian Kaboré a mis fin, mercredi, aux fonctions du Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré, selon un décret publié mercredi soir. Dabiré assurait ce poste depuis 2019.

Le décret précise que les membres du gouvernement sortant assureront les affaires courantes jusqu'à la mise en place d'un nouveau gouvernement.

La situation sécuritaire en Afrique de l'ouest n'est pas reluisante et il ne sa passe pas un jour sans qu'on n'entende des bruits d'armes et des explosions occasionnant malheureusement des morts. Au Burkina, cette insécurité a atteint son paroxysme au point où la société civile est descendue dans les rue pour réclamer le départ du président Kaboré.

Si le gouvernement a été dissout, il faut nommer un nouveau premier ministre, de préférence un militaire. Non seulement il aura une emprise sur l'armée mais il a les aptitudes tactiques pour reprendre du terrain sur le champ de bataille. Les généraux de haut niveau, le Burkina Faso en compte plusieurs. Et ils sont intègres, dignes et à même d'assurer valablement le poste de premier ministre jusqu'à obtenir une situation sécuritaire optimale.

C'est une opinion que nous émettons vu que les fils et filles du Burkina Faso souffrent des affres du terrorisme.

Content created and supplied by: Yakouser (via Opera News )

Burkina Faso Christian Kaboré

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires