Sign in
Download Opera News App

 

 

28 ans après le décès de FHB : Meiway (Artiste) épris de regrets, voici son message très émouvant

(L'artiste Meiway regrette que les valeurs enseignées par Houphouet soient incomprises par les Ivoiriens/photo Archives)

Le président Félix Houphouet Boibny (FHB), père de la nation ivoirienne est décédé en 1993. 2021est la 28ème année de la commémoration de sa mort, et il aurait eu 116 ans officiellement, s’il était encore en vie. Mais que de regrets aujourd’hui, pour la majorité des Ivoiriens.

L’artiste multidimensionnel Meiway, de son vrai nom Désiré Frédéric Ehui, fait partie des Ivoiriens meurtris de regrets. Le père du rythme de danse dénommé le ‘’Zoblazo’’ vient d’extérioriser ses sentiments envers le père de la nation dont les souvenirs demeurent vivants en lui.

« 1905 - 2021 : Il aurait eu 116 ans…Merci Nanan Houphouët-Boigny de nous avoir enseigné ces valeurs incomprises quand tu étais parmi nous, et que quasiment tous nous, nous réclamons maintenant que tu n'es plus là. Je t'ai aimé, je t'aime et je t'aimerai toujours. Nanan mo ooooh (Merci infiniment, ndlr) », a –il publié sur sa page.

En effet, de son vivant, le premier président de la Côte d’Ivoire, le fondateur du PDCI-RDA, promulguait sans cesse des conseils et inculquait les valeurs essentielles de la vie aux populations ivoiriennes, non seulement pour le développement et le bien-être des Ivoiriens, mais surtout pour la préservation de la paix, préalable à tout progrès.

Et comme la répétition est pédagogique, il ne s’est jamais lassé de se répéter à chaque fois que l’occasion lui permettait de s’adresser à ses concitoyens.

Aujourd’hui, les Ivoiriens sont désemparés, et expriment à qui veut les entendre leurs regrets, car ils ne se sont pas appropriés les valeurs qu’il enseignait. Quid des ‘’Houphouétistes’’, pour ne pas dire des ‘’héritiers’’.

Y.K

 

 

 

Content created and supplied by: Y.KOBO (via Opera News )

FHB Ivoiriens Meiway

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires