Sign in
Download Opera News App

 

 

Création du PPA-CI : Gbagbo bouscule les choses au FPI et contraint Affi à se mettre à la tâche

Suite à la création du PPA-CI, Pascal Affi N'Guessan se voit contraint de lancer une remobilisation des militants au sein du Front Populaire Ivoirien.

Au sortir du Congrès Constitutif du nouveau parti politique de Laurent Gbagbo les 16 et 17 octobre 2021, le PPA-CI (Parti des Peuples Africains-Côte d'Ivoire), a vu le jour et a pour Président, l'ancien chef d'État Laurent Gbagbo.

Comme nous le savons pour la plupart, depuis le retrait de ce dernier du Front Populaire Ivoirien (FPI), nombreux sont les militants de ce parti abandonné à Pascal Affi N'Guessan, qui ont suivi le Président Laurent Gbagbo dans sa nouvelle formation politique. Ce qui a considérablement joué sur la mobilisation au sein du FPI. D'où le Président du parti du Front Populaire Ivoirien, Monsieur Pascal Affi N'Guessan se voit contraint de lancer une remobilisation des militants au sein du FPI pour pouvoir atteindre ses nouvels objectifs politiques et mieux se préparer pour les élections présidentielles de 2025.

Pour cela, le Président du Front Populaire Ivoirien annonce un Congrès du FPI le 13 novembre 2021 pour faire le point du parti et appeler les militants à la mobilisation, redéfinir une identité idéologique clair, bien montrer ce que c'est que le Front Populaire Ivoirien, continuer l'implantation du parti sur l'ensemble du territoire national et préparer l'échéance de 2025.

Le Président du FPI, Pascal Affi N'Guessan, a fait part de ces détails lors de son passage ce mardi 19 octobre 2021 sur TV5. Visiblement, il faut dire que le départ de Laurent Gbagbo du FPI donne du fil à retordre à son ex-premier ministre Pascal Affi N'Guessan à qui il dit avoir laissé l'enveloppe vide et qui se voit aujourd'hui contraint de lancer une remobilisation des militants au sein de son parti.

La voix blanche

Content created and supplied by: La_voix_blanche (via Opera News )

FPI Front Populaire Ivoirien Guessan Laurent Gbagbo Pascal Affi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires