Sign in
Download Opera News App

 

 

3ème mandat en Guinée : Alpha Condé défie le FNDC

C’est désormais officiel, en Guinée, Alpha Condé briguera un troisième mandat lors de la présidentielle du 18 octobre prochain. Une candidature que l’opposition politique et des ONG unies dans le Front National de Défense de la Constitution (FNDC) qualifie d’anticonstitutionnelle. Le FNDC annonce la reprise des manifestations de rue. "Nous sommes farouchement opposés, il devrait choisir un autre candidat qui pourrait prendre les destinées du RPG. On est contre la modification de la Constitution. Nous sommes contre la gouvernance ou le vol qu’Alpha Condé est en train de faire en ce moment" a dit Mamady Kaba du PADES au site d’information français DW Afrique. En effet, depuis la mi-octobre 2019, le FNDC s’est dressé contre toute réforme constitutionnelle soupçonnant le président, Alpha Condé de vouloir se frayer le chemin pour un troisième mandant. Ce dernier n’a jamais réfuté cette accusation. Pire, tous les appels de la communauté internationale à renoncer à un 3ème mandat ont été ignorés par le président Alpha Condé. Visiblement, il a décidé d’instaurer une dictature en Guinée. Ce qui ne sera pas une chose facile. Puisque le FNDC reste mobilisé pour lui barrer la route. « On ne peut pas perdre tous ces biens matériels et humains, croiser les bras et regarder #AlphaConde faire ce qu'il veut sur le dos des Guinéens » a déclaré Al Habib Bah qui dirige la coordination régionale du FNDC à Labé, dans le nord du pays. C’est donc clairement un bras de fer qui s’engage entre Alpha Condé et le FNDC. Alpha Condé pourra-t-il relever le défi face au FNDC ?  

Content created and supplied by: FANGNARIGA (via Opera News )

Alpha Condé FNDC Guinée

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires