Sign in
Download Opera News App

 

 

Paiement des salaires : le Mali veut utiliser une voie qui n'est pas sans danger

Depuis la réunion extraordinaire des chefs d'État de la CEDEAO le 09 janvier 2022 à Accra, le Mali est tombé sous le coup de plusieurs sanctions notamment économiques et financières. Dès lors, Assimi Goïta et son gouvernement cherchent les voies et moyens pour non seulement financer l'économie malienne mais aussi et surtout payer les salaires des fonctionnaires. C'est dans ce cadre que le gouvernement a procédé à « l’élaboration d’un plan de riposte pour sauvegarder [la] souveraineté [du Mali] et préserver l’intégrité [du] territoire national ».

Ainsi donc selon les informations de Jeune Afrique, Bamako fait pression sur les banques présentes dans le pays afin qu’elles ignorent les consignes de l’institution régionale pour le paiement des salaires en particulier et le financement de l’État en général. Une voie qui n’est pas sans danger.

Entre-temps, Etienne Fakaba Sissoko, un économiste ayant analysé les éventuelles répercussions des sanctions contre le Mali a été arrêté selon la presse internationale. Cela fait moins d'un mois que le Mali est sous embargo, et déjà ces nouvelles ne sont pas bonnes et tous les regards sont tournés vers Bamako qui dit être ouvert au dialogue.

Affaire à suivre....

Content created and supplied by: Yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires