Sign in
Download Opera News App

 

 

Pour ceux qui pensent à une mort politique de Soro, voici l'avis d'un journaliste indépendant

Guillaume Soro, l'ex chef du parlement, président de la formation politique, Générations et Peuples Solidaires (GPS), en maille avec le pouvoir et actuellement contraint à l'exil, est-il mort politiquement ?

Certains le pensent en ce moment, vue cette grave traversée du désert que vit en ce moment cet acteur politque en Côte d'Ivoire.

Mais, c'est plutôt le contraire, selon l'avis du Journaliste d'investigation indépendant, André Silver Konan (ASK).

La réaction de l'homme des médias a été publiée, dans la nuit du dimanche 10 au lundi 11 Octobre 2021, sur le compte Facebook "Abi-Daman Koné off", appartenant au Vice-Président du Rassemblement des Générations et Peuples Solidaires R-GPS, chargé de la Communication, de l'information de la propagande, dans le parti de Guillaume Soro,

Contrairement à ceux qui pensent à une mort politique de Soro Guillaume, ASK, répond par un non. Et il le dit sans ambiguïté dès l'entame de son intervention en ces termes :

<< Ceux qui prédisent la mort politique de Guillaume Soro ont tort.>>

Cette réponse a été suivie d'arguments sur lesquels, ASK fonde sa certitude :

<< Un homme politique ne meurt pas aussi facilement politiquement. A 49 ans, il a encore du temps devant lui.

Qu'ils le souhaitent, qu'ils y soient contraints ou que le temps fasse son effet, les 3 Grands Bédié, Gbagbo et Ouattara ne seront plus dans le jeu politique, dans dix ans. Guillaume Soro aurait alors 59 ans. A ce moment-là, bien parmi ceux qui sont ses pires ennemis au sein du RHDP seraient hors jeu, d'une façon ou d'une autre. Parier donc sur la mort politique prématurée de l'ancien chef de la rébellion est une erreur.>>

Dans le développement de ses arguments, le journaliste reconnaît certes que Soro Guillaume connaît effectivement une traversée du désert présentement, mais cela n'est pas une mort politique définitive.

Et de prendre le cas de l'actuel Président de la République (PR) Alsssane et de ses deux prédécesseurs auxquels on avait prédit la même chose en ces termes :

<< Même Alassane Ouattara a eu son temps de traversée du désert. En ce moment-là, ses adversaires disaient qu'il ne serait jamais président. Il dirige la Côte d'Ivoire depuis plus de dix ans.

Certains ont prédit que Henri Konan Bédié ne reviendrait plus jamais en Côte d'Ivoire après le coup d'Etat ou qu'il en était fini pour Laurent Gbagbo à la CPI. En politique, il faut se garder de prédire trop vite la mort politique des acteurs. C'est la morale de l'histoire.>>

Bassira.

Content created and supplied by: Bassira (via Opera News )

guillaume soro

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires