Sign in
Download Opera News App

 

 

Rajeunissement de la classe politique : la Côte d'Ivoire n'a pas besoin d'une nouvelle classe !

Depuis de nombreuses années, après la mort de Félix Houphouët Boigny, la classe politique ivoirienne présente toujours les mêmes visages. En effet, malgré leur âge assez avancé, Bedié, Alassane et Gbagbo dominent toujours les débats.

Le troisième mandat du Président Alassane Ouattara, la discorde au FPI ainsi que l'envie de certains cadres du PDCI voir une autre personne que Bedié à la tête du parti ont relancé le débat sur la longévité, et l'impact sur la vie politique de ce trio.

Ne serait-il pas temps qu'ils passent le flambeau à la jeunesse ?!

C'est dans cet esprit que l'émission de la chaîne Radio France Internationale (RFI) est revenue sur la nécessité ou non du rajeunissement de la classe politique ivoirienne, émission organisée dans l'enceinte de l'université Félix Houphouët Boigny en présence de plusieurs invités.

Parmi les invités du jour on notait Belmonde Dogo, ministre de la Solidarité et de la lutte contre la pauvreté. Députée RHDP de Guibéroua. Eric N’Koumo-Mobio, maire de Songon, membre du bureau politique du PDCI et Pickas Damana, vice-pdt du FPI chargé de la jeunesse et du service civique, en présence des étudiants.

De cet échange qui prenait parfois la tournure d'une campagne électorale entre le Camp Gbagbo et Ouattara, on retient que la Côte d'Ivoire n'a pas besoin nécessairement d'une nouvelle génération d'homme.

En effet plusieurs personnes ont souligné que le plus important n'est pas qu'un "vieux" soit au pouvoir mais que la préoccupations de la jeunesse soit prise en compte. En outre l'Etat doit s'atteler à mettre en place des institutions fortes. Car disent-ils les différentes crises survenues en Côte d'Ivoire ne sont pas dû à un conflit de génération.

Alors même si des jeunes frappent à la porte et désirent prennent les reines à l'image de Jean Louis, on pourrait revoir ce trio s'affronter en 2025 lors des présidentielles.

S'agissant de la possible candidature d'Alassane la Ministre Belmonde à révélé qu'il sera candidat tant que les deux autres seront dans la course.

Chers lecteurs, quelle est votre avis sur la question ? Est-ce qu' un jeune à la tête du pays peut garantir la stabilité ?

LIV-3.0

Content created and supplied by: LIVOIRIEN-3.0 (via Opera News )

alassane ouattara camp gbagbo fpi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires