Sign in
Download Opera News App

 

 

Yopougon-destruction d'une mosquée: l'imam prêt à demander pardon au maire Kafana

Une semaine après la destruction de la destruction de la mosquée Dar-Es-Salam de Yopougon Ferraille-zone industrielle par les services techniques de la mairie de Yopougon, les autorités religieuses de cette commune et le 1er adjoint au maire ont eu une rencontre ce Mercredi 13 Octobre 2021 afin de dissiper certains malentendus. 

Le Mercredi 06 Octobre dernier, la mosquée, l'école primaire en son sein, ainsi que des centaines d'habitations et magasins ont été détruits au passage des bulldozers de la mairie de Yopougon .Des images insoutenables ont même circulé sur les réseaux sociaux avec des messages d'indignation. 

L'imam Bamba Moussa, imam principale de cette mosquée, par ailleurs membre du Conseil Islamique de Yopougon, avait dénoncé de la plus virulente et désobligeante des manières cette façon de procéder du premier magistrat de la commune de Yopougon et son conseil municipal, à travers une vidéo qui a fait le tour des réseaux sociaux. 

Pour le 1er adjoint au maire de la commune de Yopougon, Coulibaly Issouffou, représentant le maire Gilbert Kafana Koné, cette rencontre du jour a pour seul objectif que la decrispation entre la communauté musulmane et la mairie: <<...l'imam Bamba a tenu des propos de nature à troubler l'ordre public. Avec l'intervention de l'iman Adam tout est rentré dans l'ordre.. cet espace était réservé à la construction d'infrastructures socio-éducatives dont un Lycée ...les travaux débuteront dans peu de temps. Tout est rentré dans l'ordre, le Cosim fera une déclaration demain au nom des fidèles musulmans et des imams pour présenter des excuses au ministre d'état, député maire de yopougon à partir du siège du Cosim. >>

Pour l'imam Bamba Moussa, ceci ne se serait pas produit si la mairie avait informé dans un premier temps de son intention de détruire ce lieu dont-ils disposent tous d'attestations villageoises :<<...on a pas été informé avant de cette destruction, ce qui a fait qu'on a été beaucoup touchés. Par la grâce d'Allah et de nos devanciers du Cosim l'affaire est réglée >> a conclu l'imam Bamba. 

Notons que cette rencontre conviviale mais de vérité s'est déroulée au domicile de l'imam Adam, secrétaire général du Cosim Yopougon, qui a d'ailleurs servi de modérateur entre l'adjoint au maire et l'imam Bamba.


GLADION DAVID

Content created and supplied by: Gladion (via Opera News )

l'imam bamba moussa l'imam prêt yopougon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires