Sign in
Download Opera News App

 

 

Législatives : Biankouma promet la victoire de la fille de Guéi Robert à Mabri Toikeusse

Photo d'archives de Mireille Guéi, candidate de l'UDPCI à Biankouma.

24 heures après avoir foulé le sol de la région du Tonkpi, dont il est le président du Conseil Régional, le docteur Albert Mabri Toikeusse, a mis le cap sur la ville de Biankouma, qui est un symbole dans son combat politique.

Plusieurs raisons militent en faveur fe cr choix.

La première raison réside dans la fait que c'est la localité qui a vu naître, le fondateur de son parti, l'Union pour la Démocratie et la Paix (UDPCI), feu le général Guéi Robert, qui m'inspire. Quant à le seconde qui est d'actualité, elle est liée au fait qu'à la faveur des prochaines législatives, la tâche revient à la fille du fondateur, Mireille Guéi Singa, de défendre les couleurs du parti Arc-en-ciel dans cette circonscription électorale.

A toutes ces raisons, il faut ajouter une aussi importante, c'est que la candidate de l'UDPCI aura face le candidat de pouvoir, le député sortant, qui est un transfuge de l'UDPCI et ancien chef de cabinet du ministre Mabri Toikeusse, qu'il a quitté pour le parti présidentiel.

Ces législatives sont donc pour le président de l'UDPCI, une véritable occasion pour faire payer à son ancien collaborateur, le député Mamadou Dely, la trahison qu'il lui reproche.

C'est pourquoi, il tient à la victoire de Mireille Guéi comme le prunelle de ses yeux et veut tout faire pour y parvenir.

Saisissant toute opportunité pour appuyer sa protégée, Mabri qui était à Biankouma le vendredi 19 février pour la pose de la première pierre d'un collègue de proximité, a vendu sa candidate aux nombreuses populations venues l'accueillir et participer à cette cérémonie.

Il faut rappeler pour le respect de la mémoire du général, le Docteur Albert Mabri Toikeusse, dès son entrée dans la ville, est allé faire un pèlerinage sur sa tombe en s'y inclinant, avec sa delagation avant l'entame de toute activité.

Voici son appel aux populations :

<< Kabakouma est un village essentiel car c'est celui du père fondateur de l'UDPCI, Robert Guéï.

Je voudrais demander avec force conviction aux populations de voter pour leur soeur, leur fille et leur mère Mireille.>>

C'est Président de l'UDPCI très heureux et satisfait qui a quitté la ville de son feu mentor, ke général Guéi Robert.

<< Car, à l'unanimité,les populations de Kabakouma, dans leur diversités ont promis tout mettre en œuvre pour la victoire de Mireille Guéï pour le compte de l'UDPCI>>

Bassira.

Content created and supplied by: Bassira (via Opera News )

Biankouma Guéi Robert Mabri Toikeusse Mireille Guéi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires