Sign in
Download Opera News App

 

 

Burkina Faso: des tirs entendus dans plusieurs camps militaires, des incidents signalés dans le nord

Photo d'illustration


Des tirs nourris ont été entendus très tôt ce dimanche matin 23 janvier 2021 dans plusieurs camps militaires alors que le pays fait face à des tensions depuis des jours relativement à la situation sécuritaire où l'incapacité d'y faire face du président Rock Marck Kaboré est pointée.


Si certains journalistes évoquent des mutineries, l'on ignore pour le moment les motifs de ces tirs nourris qui touchent à la fois plusieurs camps militaires. A Ouagadougou, dans le camp de Sangoulé Lamizana qui abrite la Maca, Maison d'arrêt et de correction, où sont détenus des prisonniers militaires et notamment le général Diendéré, ancien chef d'état major de Blaise Compaoré condamné pour une tentative de coup d'Etat en 2015 et également poursuivi dans le cadre de l'assassinat de l'ex président Thomas Sankara, ce furent d'abord des tirs sporadiques et progressivement, ils sont devenus plus nourris.

Selon Burkina 24, ces tirs entendus ( présentés comme des mutineries ) interviennent dans un contexte de mécontentement croissant contre le pouvoir du MPP, incarné par Rock Kaboré. A Kaya, des tirs ont été entendus également au régiment d’artillerie lourde, et à Ouahigouya, les habitants font également état de tirs dans un camp. Pour l'heure aucune déclaration officielle n'a été faite sur cette situation.

Rappelons que hier samedi, les gens ont tenté de marcher à Ouagadougou quand les manifestants ont été très vite dispersés par les forces armées.


Bema Aboubacar...

Content created and supplied by: BemaAboubacarCoulibaly (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires