Sign in
Download Opera News App

 

 

Le nouveau parti ou le pari risqué de Laurent Gbagbo

Les 16 et 17 Octobre prochains, le nouveau parti de Laurent Gbagbo sera porté sur les fonts baptismaux.

S'il a déjà signifié son abandon du Front Populaire Ivoirien, la mise sur pied de ce nouvel organe politique repositionne véritablement le Woody de Mama dans l'organigramme politique ivoirien. Ce nouveau départ bien que suscitant de l'enthousiasme dans le cœur des partisans de Laurent Gbagbo, comporte d'énormes risques.

Ce n'est pas une décision si simple à prendre. Quitter une famille politique qu'on a conçue et bâtie pendant de longues années de clandestinité et de privations pour se lancer dans une nouvelle voie n'est pas facile. Tous les hommes politiques ne peuvent pas le faire. Certains auraient préféré se battre pour récupérer leur parti. Mais Gbagbo conscient des écueils que comportait une action en justice a préféré tout rompre. Que risque-t-il véritablement à travers ce nouveau parti ?

Le président Laurent Gbagbo risque toute sa réputation et sa carrière politique si les attentes suscitées par ce nouveau parti restent en deçà de celles du FPI. Ses acteurs l'accuseront d'avoir agi sur un coup de tête en abandonnant le parti bâti au prix de mille sacrifices. À presque 80 ans, Laurent Gbagbo a grand intérêt à gagner cette bataille.

Personne ne met en doute sa puissance et son charisme politiques. Mais aujourd'hui, les choses ont bien changé. Des poids lourds de son camp tels que Simone Gbagbo et Blé Goudé ne semblent partants pour ce challenge. Des proches comme Aboudramane Sangaré ne sont plus de ce monde. Mais Laurent Gbagbo est un génie politique. Il a sûrement mesuré tous ces paramètres avant de s'engager. Les 16 et 17 Octobre, tout sera clair. Les jours à venir nous édifieront sur la suite des événements.

Dan Singault de Blagouin

Content created and supplied by: DanSingault (via Opera News )

Laurent Gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires