Sign in
Download Opera News App

 

 

Le nouveau drone turque "Bayraktar AKINCI s'est avéré inefficace face au Pantsir russe. Explications

Le dernier développement de l'armée turque s'est avéré être une cible trop simple pour les systèmes de missiles de défense aérienne russe Pantsir-S.

Bien que la Turquie ait récemment annoncé l'apparition dans l'armement du pays d'un nouveau tueur de systèmes de défense aérienne modernes, il s'est avéré que le drone d'attaque turc Bayraktar AKINCI s'est avéré être une cible trop simple et facile pour les systèmes russes Pantsir-S. Selon les experts militaires, en raison de sa taille beaucoup plus grande, le drone turc peut être abattu pratiquement sans viser

Malgré les déclarations des développeurs turcs selon lesquelles le drone Bayraktar AKINCI est encore plus meurtrier que le drone de reconnaissance de frappe Bayraktar TB2, les experts attirent l'attention sur le fait qu'avec ses dimensions, le drone turc n'est qu'une bonne cible pour les systèmes de défense modernes sans parler du fait que les complexes Pantsir-S ne permettront même pas à ce drone de tenter une attaque.

«Le Bayraktar AKINCI turc n'est devenu qu'une cible plus visible qui peut être touchée depuis le sol même par des canons anti-aériens. Le "Pantsir" russe renversera facilement un tel drone et ne lui permettant même pas de s'approcher à une distance de frappe note les d'analystes.

Plus tôt, la Turquie a annoncé que des dizaines de complexes Pantsir-S avaient été détruits par les drones Bayraktar TB2 en Syrie et en Libye, mais il s'est avéré que leur nombre ne dépasse pas 9 unités. Ceux-ci incluent même les complexes qui ont été soumis aux frappes israéliennes, ce qui indique qu'il n'est pas question de perspectives pour les drones turcs.

Abonner vous gratuitement à notre page pour être informé au quotidien en cliquant sur suivre situé en haut à droite de votre écran. N'oubliez pas de liker, commenter et de partager.

Content created and supplied by: FAIZANVAMY (via Opera News )

bayraktar akinci turquie

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires