Sign in
Download Opera News App

 

 

Rencontre au sommet Bédié-Gbagbo à Daoukro : vers une reconfiguration du paysage politique ivoirien ?

Depuis son retour en Côte d’Ivoire le 17 juin dernier, l’ex Président ivoirien Laurent Gbagbo et son ainé le Président Bédié ne se sont pas encore entretenus en tête à tête mais ce sera chose faite dès demain samedi 10 juillet 2021 sur les terres natales du Sphinx à Daoukro. Les braves populations de Daoukro et des villes environnantes réserveront certainement un accueil des plus chaleureux à leur hôte de marque, l’ex célèbre détenu de la prison de Scheveningen. Après un récent séjour en République Démocratique du Congo, Laurent Gbagbo vient prendre toute sa place dans le paysage politique ivoirien avec cette première rencontre de haut niveau avec un personnage politique d’envergure.

        En effet, le PDCI/RDA et le FPI tendance Gbagbo ou rien vivent une belle ‘’idylle politique’’ qui d’ailleurs s’est consolidée à la faveur des dernières élections législatives par un jeu d’alliance fait de petites concessions politiques respectives. Le PDCI/RDA par la voix de son Président le Président Henri Konan Bédié s’était ensuite fait le porte-voix de la campagne de retour au pays du Président Gbagbo après son acquittement définitif en appel par la Cour Pénale Internationale. D’ailleurs le comité mis en place pour ce retour lui rendait régulièrement compte des différentes initiatives entreprises.

Il est clair donc que le Président Gbagbo viendra comme il est de coutume en Afrique, terre de traditions séculaires, saluer son ainé et lui témoigner ses remerciements et sa reconnaissance pour toutes les initiatives portées par le PDCI/RDA et bien d’autres groupements politiques ayant contribué à acter son retour en Côte d’Ivoire. Incontestablement la politique nationale sera au menu de cette rencontre et surtout la problématique de la réconciliation nationale avec son lot de problèmes connexes que sont la situation des prisonniers des différentes crises politiques, les ivoiriens encore en exil…

Assisterons-nous dans les semaines ou mois à venir à une reconfiguration de l’écosystème politique avec une alliance formelle PDCI-RDA/FPI pour la reconquête du pouvoir d’Etat ? A défaut, ces deux poids lourds de la scène politique ivoirienne se contenteront-ils d’un ‘’gentlemen’s agreement’’ et se retrouver le cas échéant au gré de l’évolution de la situation politique sur le terrain ? Les alliances politiques, la scène politique ivoirienne en est familière. De l’alliance FPI/RDR à l’occasion du Front républicain à celle constituée par le PDCI et le RDR et bien d’autres partis politiques ayant abouti à un parti Houphouëtiste unifié et plus tard à une forme de ‘’desapparentement’’ à l’ivoirienne avec le retrait de la quasi-totalité des autres partis qui s’étaient retrouvé au sein de ce parti unifié (PDCI/RDA, UDPCI, MFA, UPCI…), le landernau politique ivoirien est loin d’être un cours d’eau tranquille. La boucle sera donc bouclée si le PDCI/RDA et le FPI décident de convoler très bientôt en juste noces pour former une nouvelle alliance et présenter une offre politique aux ivoiriens. La politique n’est-elle pas la scène appréciation des réalités du moment ?

Toutefois, cette rencontre Bédié-Gbagbo intervient à un moment ou des voix au sein du parti présidentiel continuent de réclamer le retour du PDCI/RDA d’Henri Konan Bédié au sein de l’alliance des Houphouëtistes. Le Sphinx de Daoukro répondra-t-il à cet appel du pied de son allié d’hier où bon nombre de ses cadres et non des moindres ont déposé armes et bagages et militent déjà activement ? Ou alors assisterons-nous à un attelage avec le FPI parti de gauche pour une nouvelle offre politique à proposer aux ivoiriens ?

Du côté du parti présidentiel, l’on est loin d’afficher une mine d’enterrement devant la probabilité d’une éventuelle alliance entre ces deux grands partis dont le poids politique n’est plus à négliger et qui ensemble pourraient bousculer le parti présidentiel. Se voulant rassurant, le Directeur exécutif du RHDP a indiqué au terme d’une série de rencontres avec les délégués départementaux de son parti  le mardi 6 juillet 2021 dernier  à la mairie d’Abobo. « Quand on était dans l’opposition, on a gagné les élections municipales. Le Rhdp est le seul parti représenté sur l’ensemble du territoire national, mais nous ne versons pas dans l’autosatisfaction » a-t-il indiqué devant les délégués départementaux en étant conscient qu’en politique, rien jamais acquis à l’avance.

Le retour sur la scène politique du ‘’soldat’’ Gbagbo qui se dit ‘’engagé’’ et à la disposition de ses militants et la perspective d’une probable alliance avec le parti septuagénaire, le PDCI/RDA, nous donnera d’assister à une redistribution des cartes sur la scène politique nationale.

Mais avant les prochaines joutes électorales qui s’annoncent d’ores et déjà âpres, l’heure est au rassemblement et à la réconciliation des ivoiriens afin de tourner définitivement la page sombre des nombreuses crises qui ont endeuillé le pays.

 

Content created and supplied by: SGB78 (via Opera News )

daoukro laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires