Sign in
Download Opera News App

 

 

La France accable l'agence russe Wagner en Centrafrique, Bangui réagit et dément

De nouvelles tensions ont éclaté ces derniers jours entre La France et la République Centrafricaine à propos de l'agence russe Wagner.

Selon les autorités françaises, l'agence Wagner fait la guerre '' par procuration '' pour Moscou en Centrafrique et se rend coupable de nombreuses exactions. Ce n'est pas du tout l'avis des autorités centrafricaines.

Le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian a accusé le dimanche17 Octobre les mercenaires de l'agence russe Wagner de se «substituer» à l'autorité de l'Etat en Centrafrique et d'en «confisquer la capacité fiscale». «Lorsqu'ils pénètrent dans un pays, ils multiplient les violations, les exactions, les prédations pour se substituer parfois même à l'autorité du pays», a-t-il affirmé dans l'émission «C dans l'air» sur la chaîne France 5. Madame Sylvie Baïpo-Temon, ministre centrafricaine des affaires étrangères, a vivement réagi ce mercredi 20 Octobre sur les antennes du journal Afrique de France 24.

Elle a qualifié les propos de Jean-Yves Le Drian de '' mensongers '' et de '' désinformation '', niant toute substitution du pouvoir centrafricain par Wagner. Elle est aussi revenue sur les exactions commises par la force française Sangaris dans son pays.

Rappelons que la France combat la présence russe dans de nombreux pays africains dont le Mali et la République Centrafricaine. Selon de nombreux observateurs de la politique africaine, la France craint qu'à travers cette agence Wagner, la Russie étende son influence dans des pays sur lesquels elle avait une certaine influence. Il s'agirait donc d'une question d'une affaire inavouée d'intérêts économiques.

Malgré les accusations de la France contre Wagner, les Russes s'implantent davantage en Afrique en intensifiant leur coopération sur le plan militaire avec certains pays. Cela n'est pas fait pour plaire à Emmanuel Macron.

Dan Singault de Blagouin

Content created and supplied by: DanSingault (via Opera News )

bangui réagit centrafrique france jean-yves le drian moscou

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires