Sign in
Download Opera News App

 

 

Charnier Yopougon / un membre fondateur de EDS à Kafana : "arrêtons d'avoir peur les uns des autres"

Se basant sur un article paru dans le quotidien "Le Nouveau Réveil", le lundi 17 mai 2021, le ministre Gilbert Koné Kafana, a tenu ce même lundi, un point de presse à son cabinet ministériel au Plateau. Occasion au cours de laquelle ce cadre du RHDP a attribué les propos suivants au nouveau député de Yopougon, Armand Ouégnin : "C'est pendant l'investiture de Laurent Gbagbo que le charnier de Yopougon a été fabriqué". Indiquant que cette déclaration, en plus d'être une énième déclaration contraire à l'esprit de réconciliation recherché par le Président de la République, constitue un élément nouveau pouvant aboutir à la réouverture de ce dossier par les juridictions afin de situer les responsabilités de ce crime, le maire de Yopougon a souhaité que le Procureur de la République, Adou Richard Christophe se saisisse du dossier afin de faire éclater toute la vérité, notamment les commanditaires de "ce crime odieux".

Gnégbré Kado, Président du mouvement Afrique Ma Patrie et également membre fondateur de EDS a répondu à Koné Kafana via un communiqué dont nous avons reçu copie. Selon ce membre fondateur de EDS, dans cet article qui s'est avéré être un compte rendu et non une interview comme la fait savoir Gilbert Koné Kafana, l'auteur n'a nullement attribué ces propos allégués au président de EDS, Armand Ouégnin. (Voir l'intégralité du discours du président Armand Ouégnin dans la vidéo postée dans le lien ci-dessous).

À en croire Gnégbré Kado, ce qui traumatiserait Koné Kafana et le RHDP, c'est plutôt le titre de l'article qui est la déclaration du député de Yopougon : "Gbagbo fera son premier meeting à Yopougon avec Bédié". "En effet, après sa débâcle aux législatives du 06 mars dernier, les conséquences d'un tel meeting annoncé par le président Armand Ouégnin détruiront tout espoir et sonneront le glas de la fin du règne de monsieur Kafana dans le redoutable Yopougon de Gbagbo" a estimé Gnégbré Kado. Puis poursuivant, se dit "choqué" car selon lui, Gilbert Koné Kafana, de toute évidence, n'aurai pas lu l'article dans son intégralité ainsi que la vidéo de l'intervention du Président de EDS.

"Arrêtons d'avoir peur les uns des autres, arrêtons les menaces de tout genre et de brandir la justice comme un outil d'intimidation et de répression. Il y a un temps pour la guerre et un temps pour la paix. L'occasion nous est donnée de nous rencontrer pour applanir nos différends et donner une chance aux générations futures de vivre dans un pays de paix" conclut le leader de Afrique Ma Patrie.


Lien de la déclaration : https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=302856494732263&id=100050237450348

Lien de l'élément vidéo : https://www.facebook.com/906662882733344/posts/3991103587622576/

Yannick_LAHOUA

Content created and supplied by: Yannick_LAHOUA (via Opera News )

charnier yopougon eds à kafana gilbert koné kafana laurent gbagbo rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires