Sign in
Download Opera News App

 

 

100 jours après le retour du "messie" Gbagbo : la gauche ivoirienne plus que jamais divisée

Le 27 juillet 2021 marquait les 100 jours depuis le retour du président Laurent Gbagbo en Côte d'Ivoire. Actuellement en préparation pour le congrès constitutif du nouveau parti qui doit avoir lieu les 16 et 17 octobre 2021. Le retour de l'ex chef de l'État était annoncé par son camp comme le chaînon manquant pour le processus de réconciliation nationale. Pourtant, le scénario envisagé par les observateurs politiques n'était pas celui qu'a choisi le fondateur du FPI. La tendance socialiste de la politique Ivoirienne est plus que jamais fracturée en différents blocs.

La gauche ivoirienne est divisée en trois blocs. Le FPI de Pascal Affi N'guessan, le nouveau parti en gestation de Laurent Gbagbo et Simone Gbagbo qui est de plus en plus sollicité par des mouvements et organisations comme référent politique. Bon nombre de militants et sympathisants de la gauche auraient souhaité qu'à son retour leur leader prône la rassemblement de la grande famille de la gauche. Car la gauche a perdu près d'une décennie dans des querelles qui lui ont fait perdre du terrain et des acquis.

Le président Gbagbo était attendu comme le "messie" qui viendrait poursuivre la lutte là où elle s'est arrêtée le 11 Avril 2011 dans le rassemblement et la réunification. Cependant, il a opté pour une autre stratégie. Celui de contourner tous les obstacles sur son chemin. La politique Ivoirienne nous a toujours réservé des surprises, d'ici 2025 un rassemblement de tous les partis de la gauche n'est pas à écarter.

H.L.V

Pensez-vous que la gauche peut se rassembler avec à sa tête Laurent Gbagbo ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire».

Content created and supplied by: HenocleVeinard (via Opera News )

côte d'ivoire laurent gbagbo lionel messi messie gbagbo simone gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires