Sign in
Download Opera News App

 

 

ONU: Abidjan veut envoyer encore ses soldats au Mali sous casques bleus

Abidjan a formulé plusieurs offres de service au département des opérations de paix de Minusca en République Centrafricaine pour déployer un contingent ivoirien. L'annonce avait été faite le 14 octobre dernier par le confrère Africa Intelligence. La demande des autorités ivoiriennes restera sans suite.

Abidjan remet le couvert en novembre dernier en jetant cette fois ci son dévolu sur le Mali. C'est ce que nous apprend le confrère Africa Intelligence de ce mercredi 1er décembre 2021. Abidjan compte pourtant 800 soldats sous Casques bleus au sein de la mission des Nations-Unies au Mali (Minusma). Ces velléités d'Abidjan s'expliquent par le fait la Mission onusienne dirigée par le diplomate Mauritanien El Ghassim Wane et commandée par le Général Hollandais Cornélis Johannes Matthijssen depuis le 18 novembre dernier, vera ses effectifs augmentés.

Outre la Côte d'Ivoire, d'autres pays sont intéressés pour fournir de nouvelles troupes à la Minusma. Il s'agit du Tchad qui compte déjà 1400 soldats au sein de la Mission de l'ONU et du Burundi qui a également formulé sa demande.

Pour rappel, la Côte d'Ivoire avait perdu trois soldats le 13 janvier 2021 au cours d’une opération de sécurité d’une compagnie de la MINUSMA qui a heurté des engins explosifs improvisés avant d’être la cible de tirs par des hommes armés non identifiés. Il s'agit des sergents-chefs Adama Bakayoko et Yacouba Doumbia, du sergent Amian Guiégui et du caporal Moustapha Bamba qui sont décédés.


Cyrille NAHIN

Content created and supplied by: Cyrille_NAHIN (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires