Sign in
Download Opera News App

 

 

On se bouscule pour financer le nouveau parti, 9 millions cotisés par la région du Gôh

Les militants du nouveau parti du président Laurent Gbagbo semblent avoir pris la mesure, la pleine mesure de la situation de précarité dans laquelle se trouve leur mentor depuis sa chute en avril 2011 dans les conditions que l'on sait. Face aux difficultés financières du moment, et tenant compte de l'environnement tout aussi difficile que traversent les uns et les autres depuis plus dix ans, l'ingénieuse et imparable idée qui est venue à l'esprit des premiers responsables de ce nouveau parti, 'était que les militants financent eux-mêmes l'organisation de ce congrès.

Plusieurs sites pour abriter les travaux ont été envisagés. Finalement, le palais des Congrès du Sofitel Hôtel Ivoire d'Abidjan a été choisi compte tenu de la solennité de l'événement et des invités de marque qui viendront des quatre coins du monde pour assister à la naissance de ce nouvel instrument de lutte politique. Ainsi, toutes les structures de l'ex parti ont été mises en branle. Des régions aux fédérations en passant par les contributions exceptionnelles, tous ont mis à la poche pour l'organisation du congrès.

La palme des cotisations est detenue pour l'heure par la région du Gôh( Gagnoa-Oumé ), région natale du président Laurent Gbagbo qui a contribué à hauteur de neuf (9) millions de francs CFA. La région du Haut Sassndra s'en est tirée à bon compte avec plus de 4 millions de francs CFA cotisés. Plusieurs autres régions et fédérations ont cassé la tirelire pour financer le congrès du nouveau parti de Laurent Gbagbo. On peut le dire, la mobilisation est vraiment de mise pour la naissance du nouveau " bébé ".

P. L

Content created and supplied by: Pierre_Lemauvais (via Opera News )

laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires