Sign in
Download Opera News App

 

 

Mort de Deby : après avoir perdu un allié sûr, la France toujours sereine. Ce sur quoi compte Paris

Arrivé au pouvoir, le 2 décembre 1990, Idriss Deby Itno a tiré sa révérence ce mardi. Successeur du pouvoir Hissène Habré, qu'il chasse avec l'appui de la France, Deby laisse derrière lui un pays en proie à une rébellion. La France, pour sa part, ne se dit pas inquiète.

C'est Sébastien Németh, correspond de Radio France Internationale (RFI) en Afrique de l'Est qui donne l'information. « Tchad Mort de #IdrissDeby Pas d’inquiétude à Paris, la situation militaire est sous contrôle, pour l’état-major français dans des propos recueillis par @RFI », a annoncé le journaliste sur twitter.  Idriss Deby était pour la France, son allié le plus avancé dans le Sahel, dans la lutte contre les mouvements terroristes. Le contrôle de la situation militaire est aujourd'hui ce qui permet à Paris d'afficher une grande sérénité. Mais la rébellion elle, n'observe pas de trêve.

En effet, cette disparition inattendue du Maréchal Tchadien intervient au moment où la rébellion est aux portes de Ndjaména. Dans ce contexte, c'est son fils qui lui succédera pour dix-huit (18) mois. En tout cas, si l'on en croit RFI. « La constitution est suspendue. Le pays est désormais dirigé par un conseil militaire, à la tête duquel se trouve Mahamat Idriss Déby Itno, le fils de feu Idriss Déby. Ce conseil doit rester en place pour 18 mois », apprend-on.

Idriss Deby n'a pas été qu'un allié pour Paris. Le Maréchal savait aussi s’en prendre durement à la France, alors que Paris le considère comme son allié le plus sûr au Sahel. Maintes fois, le Président Tchadien s'est montré comme un partenaire indocile. Dans un entretien à TV5 Monde, le défunt Président avait été particulièrement critique envers son allié. « C’est la France qui m’a obligé à modifier la constitution pour rester au pouvoir et aujourd’hui, c’est elle qui ose me critiquer ! » , avait-il martelé. (https://youtu.be/MvgqYDiuT4w).  Aujourd'hui, si la France se dit sereine, c'est clair qu'elle a déjà sa petite idée sur ce qui sera l'après Idriss Deby.


Dégnimani Yéo

Content created and supplied by: Dégnimani_Yéo (via Opera News )

france idriss deby itno paris sahel tchad

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires