Sign in
Download Opera News App

 

 

Solidarité au PDCI/Dr Anaman Narcisse, ex-détenu: «Nous avons vu le visage de la souffrance»

Une cérémonie de remise de kits aux ex-détenus, blessés et sinistrés de la crise électorale du 31 octobre 2020, a eu lieu le jeudi 20 mai dernier. Le Secrétaire exécutif en chef du PDCI-RDA, Pr Maurice Kakou Guikahué a dit à cette occasion: «Le leadership du président Bédié a abouti à la libération de 298 détenus».

Faisant suite à l’appel à la solidarité lancé aux militants et cadres du Pdci-Rda pour un soutien massif aux victimes de la crise lors des élections d’octobre 2020, le parti est passé à l’acte, jeudi 20 mai, en faisant des dons aux ex-détenus et libérés de la crise pré et postélectorale d’octobre 2020.

Le secrétaire exécutif en chef, Pr. Kakou Guikahué,  à l’occasion, a planté le décor en insistant sur le leadership du président Henri Konan Bédié qui a abouti à la remise en liberté de 298 détenus. C’était dans le cadre des Journées de solidarité et de recueillement initiées par le parti. Ce sont  des dons collectés en faveur des libérés de prison et ceux qui ont été blessés et/où affectés par cette crise.

«Permettez-moi de profiter de l’occasion qui m’est offerte pour souligner, d’une part, le leadership du président Henri Konan Bédié qui a abouti à la libération de 298 personnes et d’autre part encourager le chef de l’Etat et le gouvernement à consentir plus d’effort en vue de la libération de 103 détenus restants dont N’Dri Kouadio Pierre Claver, Alexis Amichia etc.» a-t-il affirmé.

Il a aussi saisi l’opportunité pour « saluer à juste titre le chef de l’Etat et le gouvernement » qui  autorisent aujourd’hui  Akossi Bendjo à regagner la  Côte d’Ivoire. Aux bénéficiaires, il a dit «Les dons que vous allez recevoir proviennent de la fraternité et de la solidarité agissante du Pdci-Rda, pays bâtisseur de la Côte d’Ivoire.  Sachez apprécier ces dons à leur juste valeur et que ces gestes contribuent à vous aider à reprendre votre place dans la société», a-t-il conclu.

Le président du comité de pilotage de ces Journées de solidarités, le maire de Marcory, Aby Raoul a, lui, expliqué le sens de cette cérémonie qui est pour lui, l’occasion de se montrer solidaire à ces martyrs. «Aujourd’hui, nous allons permettre à nos martyrs de recevoir symboliquement ces dons. Ce n’est pas le contenu en tant que tel qui est important, mais c’est le symbole que cela représente», a-t-il indiqué.

Il s’agit, en plus, pour Aby Raoul, de dire à ces martyrs que le parti se tient à leurs côtés. Il les a encouragés à continuer le combat pour une plus grande liberté de l’homme ivoirien et surtout instaurer une véritable réconciliation. 

«Il ne faut pas vous décourager et continuez le combat. Le Pdci-Rda sait pouvoir compter sur vous» a-t-il terminé.

Le porte-parole, Dr Anaman Yabo Narcisse, a dit d’entrée merci au président Henri Konan Bédié et au Pdci Rda. Dr Anaman, qui a dit “parler au nom des ex-détenus jeunes de la crise pré et postélectorale d’octobre 2020 et de ceux qui sont encore incarcérés”, s’est réjoui de ce que le Pdci ait pensé à instaurer une chaîne de solidarité afin de soulager des cœurs chargés.

“Nous avons vu le visage de la souffrance, nous avons, par moments, perdu espoir comme tout être humain, mais nous nous sommes finalement accrochés à l'idée selon laquelle la marche pour la construction d'un Etat de Droit où s'émancipent avec excellence les libertés fondamentales ne peut être un long fleuve tranquille. C'est pourquoi nous avons tenu sans perdre l'espoir de voir advenir une telle Côte d’Ivoire comme le PDCI-RDA l'a toujours pensé !", a-t-il énoncé.

Et d’ajouter: «Nous voilà donc de retour pour reprendre notre place au sein de notre très cher parti le PDCI-RDA, au sein de nos délégations respectives, pour le combat de la stabilité de notre nation, pour le combat de la justice sociale, pour le combat de la recherche permanente de la paix par le dialogue et pour le combat de la solidarité.

Oui la solidarité, une des valeurs que nous célébrons aujourd’hui. Cette valeur qui nous a permis de tenir bon dans cette épreuve et qui doit s’accentuer à l’endroit de ceux encore en détention».

Il a terminé en plaidant pour que tous les détenus recouvrent la liberté. «Notre joie aurait été totale si tous les détenus étaient libérés, mais hélas! Certains sont encore malheureusement incarcérés. Je veux citer entre autres le Dircab N’dri Kouadio Pierre Narcisse, son permanent, notre aîné  Ange Félix N’dakpri, le délégué  Amichia Alexis, Gnonkonté Dema Paul et plus d’une soixantaine de jeunes que nous voudrions voir être libérés pour un PDCI-RDA plus fort et pour une Côte d’Ivoire de paix résolument engagée sur la voie de la réconciliation»,  a-t-il conclu.

GRO avec Le Nouveau Réveil (Photos: Victorine Soko)

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

PDCI

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires