Sign in
Download Opera News App

 

 

Opération mains propres : un député RHDP prend la défense des cadres épinglés dans les audits

Monsieur Tilkouété Dah Sansan est député RHDP. Il est aussi le président de l'Union des Jeunes du RHDP (UJ-RHDP). C'est à ce titre qu'il s'est prononcé sur la décision du gouvernement ivoirien de ventiler et d'auditer la gestion de ses Entreprises Publics Nationaux (EPN).

Certains cadres du RHDP ont été épinglés et demis de leurs fonctions à la suite de cette opération. C'est notamment le cas de Diaby Lanciné, ancien directeur du Fonds d'Entretien Routier ( FER). Le sort réservé à ces cadres n'est pas du goût de l'honorable Tilkouété Dah Sansan.

Selon lui, il est inconcevable que ces militants du RHDP soient moqués et attaqués par l'opposition qui se délecte de cette situation.

 '' Depuis la décision des services compétents du gouvernement ivoirien de procéder à l’audit de certaines entreprises de droit public, il ne se passe aucun jour sans que les cadres du RHDP ne fassent l’objet d’attaques gratuites, de dénigrement, de délation et de calomnie... L'opposition ivoirienne et les détracteurs de l’action gouvernementale du président Alassane OUATTARA ont très vite occupé les réseaux sociaux et certaines presses dès l’annonce des audits pour rendre cette bonne action futile et banale. À ce jour, certains Directeurs Généraux, cadres du RHDP ont effectivement été démis de leur fonction ou suspendus, ce qui réjouit énormément nos détracteurs '', écrit-il sur son espace Facebook.

Pour lui, l'essentiel réside dans la grandeur de son parti, le RHDP. Il faut donc que les cadres soient '' confiants '' et sentent '' la protection '' de leur parti. C'est une véritable nécessité pour le député Houphouétiste.

'' Ce qui est important ici pour nous, c’est l’avenir glorieux et prometteur de notre grand parti qui ne peut être possible sans des cadres confiants et qui sentent la protection de leur parti. Le parti doit être le refuge des cadres. Dès lors, la protection des cadres du RHDP par le parti se présente comme une exigence, une nécessité, le parti devant être le refuge de ses cadres. Certes, le RHDP, parti sérieux ne devrait pas afficher une solidarité dans le mal en soutenant des responsables peu dignes de confiance, mais il ne devrait pas pour autant accepter que ses cadres soient livrés à la vindicte populaire', a-t-il ajouté.

Si la position de l'honorable Tilkouété Dah Sansan se fonde sur les intérêts de son parti, on pourrait se demander si le militantisme met les cadres du RHDP à l'abri des contrôles dans leur gestion des Entreprises Publics Nationaux. Il faut bien faire la part des choses entre les affaires du parti et la gestion des deniers publics. Les fonds gérés par ces cadres appartiennent bien à toute la Côte d'Ivoire et non à un seul parti politique. Pour sûr, cette sortie fera couler beaucoup d'encre et de salive.

Dan Singault de Blagouin

Content created and supplied by: DanSingault (via Opera News )

alassane ouattara dah sansan rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires