Sign in
Download Opera News App

 

 

Après les résultats de le cei locale, Fleur Aké M'Bo fait preuve de maturité et de sagesse

Après une longue attente et une et une tergiversation, la cei locale a fini par proclamer le vainqueur de la législative palpitante qui a tenu en haleine la ville d'Agboville. Il ressort des chiffres officiels que Bictogo conserve son tabouret. Mais Fleur Aké M'Bo dit le contraire en se fondant sur les PV en sa possession. Au regard de sa jeunesse, on aurait pu penser que sa fougue juvénile aurait pu l'amener à inviter ses partisans à la manifestation. Fort heureusement que non, car elle a fait preuve maturité déconcertante, avec une hauteur d'esprit à nul pareil pour son âge. Elle a choisi la voie de la légalité.Elle s'est exprimé à cet effet en ces termes ci dessous sur sa page Facebook. Ceci est tout à fait à son honneur. Ce n'est pas pour rien que André Sylver Konan n'a pas manqué de tarir d'éloges pour elle au cours de l'émission nci 360 hier dimanche.

''Chers tous, j’ai pris connaissance cet après midi du résultat provisoire proclamé par la CEI concernant la circonscription d’Agboville. 

Il va s’en dire que nous contestons vigoureusement ces résultats qui ne reflètent en rien la réalité des urnes tant la simple analyse des PV révèle des irrégularités flagrantes. 

Ainsi, tout en exprimant ma profonde tristesse et mon indignation devant l’incapacité de la CEI à s’affranchir des pesanteurs politiques et à garantir l’impartialité du scrutin, je tiens à informer l’opinion nationale et internationale de ma volonté de faire recours de cette proclamation que je trouve inique et injuste. 

Fort de cela, j’ai commis un huissier à l’effet de relever les nombreuses irrégularités que nous avons décelés. 

Chers tous, notre engagement politique s’articule autour de valeurs telles que l’intégrité, le courage, la justice et le respect des droits humains et nous trahirons ces valeurs si nous nous accommodons par notre indolence à des actes anti éthiques, anti démocratiques et immoraux. 

Par conséquent, je me soumets donc à la justice de mon pays, tout en espérant qu’elle puisse faire droit à la population agbovilloise qui a massivement porté son choix sur moi pour la représenter à l’Assemblee Nationale. 

Dieu aime Agboville''

Content created and supplied by: GUIMARAES (via Opera News )

cei

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires