Sign in
Download Opera News App

 

 

Célébré par son village natal, Don Melo en profite pour parler du PPA-CI de Gbagbo à ses parents

Photos/ Le ministre Don Melo bien accueilli par ses parents d'Akakro

C'est un séjour enrichissant et plein d'enseignements que le Ministre Ahoua Don Melo et sa délégation passent dans son village natal d'Akakro.

Cet agréable moment passé par le ministre avec les populations de son village natal le rassure sur la sympathie des villageois qui n'a pas changé. A preuve, le village l'a accueilli comme un vrai prince,et le ministre a retrouvé la chaleur familiale dans son village. 

En effet, dix ans après l'avoir quitté pour l'exil, Don Mélo retrouve un village d'Akakro toujours magnifique avec son légendaire sens d'accueil toujours chaleureux et l'hospitalité qui le caractérisent.

Parents, amis, et connaissances étaient tous heureux de revoir leur" fils" revenir en pleine forme.

 Ce voyage revêtait pour l'ex-DG du Bnetd, un double sens à savoir: retrouver la famille dont on a été séparé de force pour l'exil, mais surtout subir une séance de purification comme l'ont fait tous les ex-cadres du FPI en exil, dès leur retour au pays. C'est la coutume qui le demande.

Le village d'Akakro situé dans la Région du Moronou s'est saisi de cette occasion, comme nous le rapportent les différentes plateformes d'information du PPA-CI dont" Rezopanacom" qui fait échos de la fête, pour célébrer le retour de "l'enfant prodige".

En effet, parés de bijoux et de pagnes de valeur du pays agni, le Ministre Don Melo et sa délégation ont été magnifiés par les villageois pour lors du traditionnel" Akwaba".

Le chef de la délégation lui-même, tout ému par l'accueil et le geste des parents, a saisi cette perche pour évoquer son lien indéfectible avec le président Laurent Gbagbo:

"Je disais à mes parents de suivre Laurent Gbagbo" leur rappelle-t-il. Et ce, avant de remercier tous ses parents d'Akakro d'avoir été toujours fidèles au président Laurent Gbagbo.

 Pour lui, il n'était plus question de continuer à vivre en exil puisque " le chef" est de retour au pays. Ce retour, selon lui, est accompagné d'un fait nouveau, la création d'un nouveau parti par le mentor:

"Maintenant que notre chef est revenu au pays, il n'y avait plus de raison pour moi de rester en exil. Il a proposé un nouveau pacte et ce nouveau pacte ne pouvait se traduire que par un nouveau véhicule.(..) C'est pour ça que Gbagbo a créé un nouveau parti qu'on appelle PPA-CI. Je suis ici pour voir ma terre. Quand je vois Akakro qui est une partie de moi, une partie de mon enfance et de ma jeunesse, je me retrouve..Chers parents je suis venu vous dire merci pour vos prières" a déclaré le ministre à ses parents. 

À l'endroit du régime en place, Don Melo a souhaité que le dialogue avec l'opposition soit sa priorité afin de créer les conditions d'une nouvelle unité, de cohésion sociale et de Paix. Il a aussi publiquement salué le gros travail abattu par la chaîne de télé camerounaise "Afrique Média" dont certains des responsables étaient de la délégation.

J.T

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

don melo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires