Sign in
Download Opera News App

 

 

Titrologie du 19 mai 2021: "Abobo, bastion du RHDP, se révolte contre Ouattara!"

Les Préparatifs du retour en Côte d'Ivoire de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et l'ouverture à Abidjan du procès de Guillaume Soro, sont les deux actualités majeures évoquées par les journaux ivoiriens dans leurs parutions de ce mercredi 19 mai 2021.


Acquitté définitivement depuis le 31 mars 2021 par la Cour pénale internationale (CPI), l'ex-chef de l' Etat ivoirien, Laurent Gbagbo, prépare activement son retour en Côte d'Ivoire, après plus de 10 années d'absence. Sur le terrain, ses lieutenants multiplient les actions pour donner à l'évènement, une envergure nationale.


" Gbagbo ne peut pas rentrer en catimini", déclare son porte-parole Justin Koné Katinan à la Une du journal Le Temps. Gbagbo n'ayant pas "seulement été acquitté", mais "totalement lavé", rapporte le confrère, il appartient aux Ivoiriens de lui réserver "un accueil glorieux".


Cependant, ce retour au pays ne rencontre pas l'assentiment de tous. C'est le cas pour les victimes pro-Ouattara qui, à en croire l'Inter, maintiennent la pression sur le régime d' Abidjan. Mais pour Koné Katinan dont les propos sont également rapportés par le Quotidien d' Abidjan, le retour au pays du leader du Front populaire ivoirien (FPI), est une "exigence légale" qui pèse sur la CPI.


Dans la titrologie de ce mercredi, l'Inter informe également de la tenue, mardi, à huis clos d'une réunion sur le retour de Gbagbo entre le gouvernement et une délégation du FPI, conduite par son secrétaire général, Dr Assoa Adou.


À ce propos, Le Matin, proche du parti du président Alassane Ouattara, révèle qu'il y a des blocages au niveau des discussions entre le gouvernement et les émissaires de Laurent Gbagbo. "Les partisans de Gbagbo peuvent-ils imposer un agenda et un cahier de charge au gouvernement ?", s'interroge le journal.


Outre le retour en Côte d'Ivoire de l'ex-chef d' Etat, les journaux ivoiriens ont, dans leurs parutions de ce mercredi, évoqué l'affaire Guillaume Soro dont le procès pour complot contre la sûreté de l' Etat, s'ouvre ce jour à Abidjan.

 

Les avocats de l'ancien chef rebelle, qui ont déjà prévenu qu'ils ne seront pas présents à l'audience, dénoncent "un simulacre de procès", écrit Générations Nouvelles. L' Essor, proche du pouvoir RHDP, laisse croire que les avocats du "putschiste", sont tout simplement "aux abois".


Soir Info, lui, fait remarquer qu' "un important tournant de la vie de Guillaume Soro, se joue ce mercredi au Tribunal". Et ce, d'autant plus que l'ex-président de l' Assemblée nationale et ses camarades risquent la perpétuité dans cette rocambolesque affaire.

Content created and supplied by: BeryNews (via Opera News )

alassane ouattara côte d'ivoire laurent gbagbo rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires