Sign in
Download Opera News App

 

 

Politique / Opposition : quand la tête est là, le genou ne porte pas le chapeau

Depuis le retour de l'ex président Laurent Gbagbo, la vie politique en Côte d'Ivoire semble avoir pris un nouveau virage. L'atmosphère est devenue toute autre. On sent que le vrai propriétaire des lieux est là.

Repli stratégique ou allégeance des autres partis politiques de l'opposition ivoirienne ? Quoiqu'il en soit, c'est l'ex président Laurent Gbagbo qui est à la page de l'actualité depuis son retour de la Haye, le 17 Juin dernier. Depuis cette date, les autres partis politiques semblent être dans l'ombre du nouvel arrivant. En moins de deux semaines, l'ex prisonnier de la CPI a caporalisé tous les regards et toutes les attentions. Du citoyen lambda aux journalistes, tous sont aux aguets pour ne serait-ce qu'une petite information sur le ''Woody de Mama''.

On pourrait à priori, affirmer que cette attention des uns et des autres est normal. L'ex président a passé plusieurs années loin de son pays et des siens. Chacun voudrait donc lui témoigner son affection et lui souhaiter aussi la bienvenue. Cependant, il faut noter que l'effervescence autour de Laurent Gbagbo n'est pas pareille à celle de ses compagnons de lutte qui avaient connu le même sort. C'est dire que loin d'être circonstancielle, la popularité de l'ex président est restée intacte et cela pourra relancer les cartes au niveau de l'opposition ivoirienne.

En effet, depuis 2011, le titre de chef de l'opposition est passé du premier ministre Pascal Affi N'guessan à l'ex chef de l'État, Henri Konan Bédié. Ce dernier conservera-t-il encore ce titre après le retour de Laurent Gbagbo ? Avant de devenir chef de l'État en 2000, Laurent Gbagbo reflétait naturellement cet opposant charismatique qui pouvait tenir tête à n'importe quel gouvernement. Considéré aussi comme père du multipartisme en Côte d'Ivoire, l'on a-t-il besoin d'affirmer que ce titre de chef de l'opposition lui reviendrait de droit ?

Tout le monde le sait peut-être et c'est aussi la raison pour laquelle chacun s'est calmé pour voir venir les choses et apprécier à une juste mesure. Comme on le dit chez nous, quand la tête est là, le genou ne porte pas le chapeau. Donc le président Gbagbo est revenu, reprendra t-il la tête de l'opposition et mener le combat comme il se doit ?

Content created and supplied by: DarymKard (via Opera News )

cpi côte d'ivoire haye laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires