Sign in
Download Opera News App

 

 

Lutte contre le terrorisme en Afrique de l'Ouest : l'UTCTE-SKBO monte en premières lignes

L'Union Transfrontalière des Collectivités Territoriales de l'Espace Sikasso-Korogho-Bobodioulasso en abrégé UCTE-SKBO, présidé par le Président du Conseil régional de la Bagoué, le PCR Siama Bamba, a organisé le samedi 26 juillet dernier, une rencontre à Sikasso pour relancer les activités d'intégration et de développement de leur Espace.

Prenant la parole, le président de l'espace SKBO, le PCR Siama Bamba, n'a pas manqué d'expliquer aux participants à cette rencontre élargie aux membres de l'Union Économique et Monétaire Ouest Africaine ( UEMOA) la nécessité de donner les moyens conséquents aux populations vivant sur l'espace SKBO, afin qu'elles puissent subvenir convenablement à leurs besoins. '' Nous avons certes mis un comité de pilotage en place pour le suivi de nos projets, mais au-delà même de l'exécution desdits projets, il est impératif de donner des moyens conséquents aux populations vivant sur l'espace SKBO de pouvoir bénéficier, de jouir amplement de retombées de toutes nos structures", a-t-il fait savoir.

A sa suite, le PCR Yaya Bamba, président du conseil régional de Sikasso, ville hôte de la rencontre, a mis le doigt sur un des problématiques majeures qui freinent l'élan de cette union et gangrène ses activités et actions, que l'UTCTE-SKBO entend mener pour l'épanouissement des populations.'' Aujourd'hui, vu l'expansion de l'insécurité que nous vivons dans nos trois (03) États. Il faut nécessairement que nous puissions trouver des mécanismes adéquats, lesquels mécanismes ? Il faut que nous pensons de tout notre poids dans toutes les instances de décisions afin que des stratégies soient envisagées et actées pour éviter que nos jeunes se fassent enrôler par les hordes de djihadistes. Sinon avec l'ancien système, nous avons réalisé beaucoup d'infrastructures entre nos trois (03) Etats'', a-t-il révélé. Quant au représentant de l'UEMOA, l'expert technique de cette institution financière, Éric Kondia, il a levé un coin de voile sur l'accompagnement de l'UEMOA à l'espace SKBO. '' Notre intérêt, c'est de donner ici l'opportunité aux jeunes et aux femmes des couches défavorisées de pouvoir entreprendre leurs activités, de pouvoir dégager des revenus et prendre en charge les besoins de base'', a-t-il souligné.

Notons que la rencontre de Sikasso marque la relance des activités d'intégration et de développement après une période timorée due en partie au coronavirus. Et l'UEMOA structure partenaire à l'espace SKBO, entend expérimenter le financement de plusieurs micro-projets pour soutenir la dynamique insufflée par l'UTCTE-SKBO. Qui existe depuis 2016 et qui regroupe en son sein quatre (04) collectivités territoriales de la Côte d'Ivoire, deux (02) du Burkina Faso et la la collectivité territoriale de Sikasso, ville hôte de ladite rencontre.

Laquelle rencontre a eu à plancher sur la mise en place d'un comité de pilotage de sa phase 2 du programme de coopération transfrontalière dans l'espace SKBO. Le Bureau exécutif chapeauté par le PCR Siama Bamba a mis l'accent sur les acquis de la coopération et le rôle majeur des collectivités territoriales de l'espace SKBO dans la lutte contre le terrorisme.

LORNG Esmel

Content created and supplied by: esmellorngsessdonald (via Opera News )

afrique de l'ouest sikasso

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires