Sign in
Download Opera News App

 

 

Pourquoi le président Ouattara n'a pas encore choisi de Vice-président

Depuis la démission de Daniel Kablan Duncan, de son poste de vice-président, en 2020, le pouvoir exécutif est sans second dans son ordre hiérarchique. Il convient de rappeler que le chef de l'État n'avait pas prévu, la démission de Duncan, encore moins de se présenter pour un nouveau mandat. À l'origine ce poste de vice-président, a été créé dans le cadre de la coexistence avec le PDCI-RDA, au sein du RHDP. L'union des houphouetistes, au sein d'une même famille politique ayant généré un nombre important de cadres, il faut satisfaire le plus grand nombre dans la répartition des postes. Le PDCI-RDA s'étant retiré, du projet de formation en parti politique de la coalition RHDP, la vision du rassemblement des enfants d'Houphouet en un bloc est mise à mal. Malgré les nombreux cadres du PDCI-RDA étant resté au sein du RHDP, le chef de l'État est dans une volonté de confier ce poste clé à un membre influent de son cercle rapproché. Les récents décès de feu l'ex premier ministre Amadou Gon et de l'ex premier ministre Hamed Bakayoko, n'ont pas facilité le choix du président de la République à ce poste vacant. L'annonce du président Ouattara de passer la main à une nouvelle génération, lui impose de prendre son temps avant de se décider. Car la prochaine nomination à ce poste, sera vu comme un potentiel successeur en vue de 2025.

Content created and supplied by: HenocleVeinard (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires