Sign in
Download Opera News App

 

 

Mines antipersonnel : moins cher à l'achat, très coûteux à la neutralisation

Les conflits armés dans le monde font des milliers de morts avec des armes aussi dangereuses les unes que les autres. En matière d'armes effectivement, il y en a une panoplie de sortes.

Une de ces armes tuant en silence et même longtemps après les conflits, ce sont les mines antipersonnel. Selon le CICR, Comité International de la Croix Rouge, via son site icrc.org, plus de 110 millions de mines sont aujourd'hui disséminées dans 64 pays, prêtes à exploser à tout moment. Parmi ces pays, plus de 25 connaissent un véritable état de crise à cause des mines terrestres dont ils sont infestés. Chaque mois, plus de 2 000 personnes sont tuées ou mutilées par l'explosion d'une mine. Ces victimes sont, pour la plupart, des civils qui sont tués ou blessés après la fin des hostilités.

Mais là où les choses semblent ahurissantes, c'est le prix pour acquérir une mine antipersonnel. En effet selon le site internet cité plus haut, le prix des mines antipersonnel varie entre 3 et 30 dollars US l'unité. Il faut compter de 300 à 1 000 dollars US pour neutraliser une mine antipersonnel. Un juteux business se cache derrière ces opérations de déminage à grande échelle après les conflits.

Et ce n'est pas tout. Toujours selon les experts du CICR, si les opérations de déminage se poursuivaient au rythme actuel, il faudrait plus de 1 100 ans pour déminer la terre entière - et ce, à condition qu'aucune nouvelle mine ne soit posée entre-temps. Les statistiques indiquent qu'en moyenne, un démineur est tué et deux autres blessés pour 5 000 mines enlevées.

Depuis le 30 juin 2000, la Côte d'Ivoire a ratifié la Convention sur l'interdiction des mines antipersonnel.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires