Sign in
Download Opera News App

 

 

Cherté de la vie : quelles pourraient en être les causes avant que le gouvernement ne se prononce ?

La grogne de la population semble de plus en plus forte en Côte d'Ivoire. La cause : les prix élevés des produits de grande consommation. Face au silence du gouvernement, que pouvons nous dire sur ces augmentations subites survenues dans notre pays ?

En effet, les populations se plaignent de l'augmentation des prix des produits de grande consommation dans notre pays. Il est donc désormais difficile de se nourrir convenablement, car la majorité des ivoiriens n'ont pas les moyens financiers de supporter les effets de ces augmentations brusques. Après plusieurs années sans inflation, qu'est-ce qu'il explique donc cette flambée des prix sur nos marchés ?

Pourquoi après 10 ans, sans aucune inflation, la Côte d'Ivoire connait-elle aujourd'hui des augmentations de prix dans tous les secteurs ? Il faut savoir d'abord que ce n'est pas seulement en Côte d'Ivoire que l'on constate cela. Dans plusieurs pays, les populations se plaignent également de la cherté de la vie. C'est un problème général et cela serait dû principalement à la crise sanitaire mondiale du Covid-19, avec toutes ces restrictions.

L'apparition du coronavirus a eu de nombreuses répercussions socio-économiques dans tous les pays du monde entier. Les différentes restrictions que la pandémie a occasionné, à travers les couvre-feux instaurés et les fermetures des frontières, ont joué sur la productivité des vergers et des usines. Ainsi, avec des importations et exportations au rabais, plusieurs domaines d'activités ont manqué d'approvisionnement ou d'entrants sur les marchés et aussi dans le fonctionnement de nos usines.

La demande étant plus forte que l'offre, la règle du plus offrant s'imposera donc. Outre ce fait, il y a également les différentes impositions d'impôts et de taxes. Les transporteurs se plaignent des frais supplémentaires qu'ils ont à payer tout le long de leurs voyages pour approvisionner nos marchés. Les entreprises et les vendeurs à leur tour, se plaignent aussi du coût du transport, d'où l'augmentation du prix des articles pour se faire des bénéfices.

Il ne faudrait pas oublier aussi l'exode rural. Aujourd'hui, nos villes sont bondées tandis que nos villages où se cultivent les produits viviers se vident. Abidjan, c'est environ cinq millions d'habitants qui pour la plupart, attendent que les autres viennent les nourrir. Qui produira cette grande quantité de vivres dont a besoin les populations, si tout le monde rêve d'être citadin et ne souhaite pratiquer le travail de la terre ?

On peut donc dire que le Covid-19 a une grande part dans l'augmentation des prix des produits de grande consommation. Ajouter à cela, les taxes et autres tracasseries administratives et routières sont également des causes de la cherté de la vie dans notre pays. Toutefois, l'État se doit de s'expliquer pour mieux situer les uns et les autres. Ne pas le faire ne pourrait-il pas être considéré comme un manque de respect au peuple ?

Content created and supplied by: DarymKard (via Opera News )

covid-19 côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires