Sign in
Download Opera News App

 

 

Ticken Jah évoque le troisième mandat ce jour, et fait réagir ses abonnés


Le reggeaman Ticken Jah Facoly, est un artiste engagé. Il s'est donné pour habitude de critiquer les mauvaises pratiques, la mauvaise gestion des dirigeants africains.

Aujourd'hui, lundi 01 Juin, la star, fait un post sur sa page Facebook, toujours dans l'intention de dénoncer la mauvaise gouvernance des autorités africaines.


《 La famillecratie c'est la nouvelle maladie des dirigeants africains après celle du troisième mandat. 》

Ce texte nous démontre qu'il est contre l'idée de troisième mandat, et que notre continent, l'Afrique a un véritable souci de démocratie.

La pensée de Tichen Jah suscite alors des réactions d'un grand nombre de ses abonnés. Ces derniers lui reprochent de ne s'être pas opposé au "troisième mandat" du président Alassane Ouattara, en Côte d'Ivoire. Pour eux, il est donc trop tard pour Ticken, de dénoncer le troisième mandat et autres aujourd'hui.


Certains apprécient son texte et déplorent ce phénomène que l'artiste dénonce : La famillecratie, qui est la succession familiale au sommet de l'État.

Ticken Jah n'apprécie pas la place qu'occupe Tiéné Brahima, frère du Président Alassane Ouattara, dans le gouvernement ivoirien.



Friedrich Kouassi :

" On doit t'applaudir non? Tu as été incapable de t'insurger contre le 3e mandat sans fondement juridique de Ouattara. Venir aujourd'hui faire gnin-gnin-gnin c'est trop tard .. une des conséquences des rallonges anticonstitutionnelles c'est le népotisme , le favoritisme que tu traduis bien par " famillecratie" . Le dénoncer dès le départ aurait fait de toi un homme conséquent et cohérent ... Il faut parler fort .peut être que ça va prendre . Bonne chance !

Jérôme Hervé :

" Vous avez malheureusement des indignations à géométrie variable et c'est vraiment dommage. "

Fay Makouangou :

" Vraiment vous avez raison.il suffit de voir le gouvernement de la République du Congo pour comprendre cela. "



EVELYNE KOFFI

Content created and supplied by: Èvendrin (via Opera News )

alassane ouattara jah facoly

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires