Sign in
Download Opera News App

 

 

Benin-Coronavirus : Le président Talon prendrait-il le risque d'un confinement strict ?

Le président béninois Patrice Talon, prendrait-il le risque de confiner ses compatriotes contre le Coronavirus ? La mesure est prise et sans doute que le 18 mars prochain, la sentence peut tomber et les béninois se trouveraient dans la posture des français. Déjà, certains béninois voient d’un mauvais œil cette décision car pour eux, c’est une politique qui les préparerait à accepter le vaccin.

A l’annonce de cette pandémie, le président Talon avait réuni d’imminents professeurs scientifiques africains pour leur demander de rentrer dans leur laboratoire pour trouver rapidement les remèdes contre ce virus paralysant. Aucun chef d’état africain ne l’a soutenu et la pression internationale a été tellement forte, qu’il avait mis dans le placard, ce noble projet. Ces chercheurs africains, n’étaient pas loin et le projet a été tué dans l’œuf.

On annonce que des vaccins ont été trouvés et les africains seront les premiers à les essayer, peu importe les effets secondaires, il faut leur faire absorber ce vaccin, dans tous les cas, ce sont des noirs, s’ils meurent, ce n’est pas grave. Voilà le point qui inquiète les béninois qui ne reconnaissent plus le courage et la témérité de leur président.

Comme dans la gestion de cette pandémie, il y a une confusion entre les médecins et les politiques, il y a aussi le flou, combien de béninois seraient-ils déclarés positifs et atteints de ce virus ? Alors certains vont jusqu’à se poser la question suivante, s’il y a confinement stricte, comme présage la décision, est-ce que le pouvoir prendrait des dispositions pour sécuriser les emplois, les entreprises, les restaurants, écoles et universités et autres qui ne vivent que de ce quotidien ?

Au niveau de l’éducation nationale et des universités, y aura-t-il les moyens d’offrir à chaque élève et étudiant des outils informatiques pour des cours à domicile, en vidéoconférence ?

Le président Talon ne va-t-il pas jouer gros à l’approche des échéances prochaines dont il compte rempiler pour un deuxième mandat ? Eh, Coronavirus, quand il bouscule tout sur son chemin.

                                                  Joël ETTIEN

Content created and supplied by: BusinessActuality (via Opera News )

coronavirus patrice talon président talon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires