Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire "Ouattara est à son premier mandat de la troisième république" : Bictogo ravive-t-il la tension ?

La situation sociopolitique de la Côte d'Ivoire est relativement calme. Cela est dû à la volonté des différents partis politiques de s'inscrire dans le processus de réconciliation et de cohésion nationale. L'autre raison qui explique cette situation, ce sont les récents discours politiques qui sont moins virulents à l'encontre de l'adversaire. En revanche, le message véhiculé par le directeur exécutif du RHDP, lors d'une rencontre avec une organisation de la jeunesse favorable au parti au pouvoir, pourrait mettre de l'huile sur le feu.

Adama Bictogo a rappelé que le président Ouattara est à son premier mandat de la troisième république. Ce qui sous entend qu'il n'est pas impossible qu'il soit candidat de nouveau pour sa propre succession. Le timing de ce rappel des faits n'est pas idéal. Étant donné la situation très éprouvante qu'a connu la Côte d'Ivoire avec l'interprétation de la constitution vis à vis du cas du président Ouattara. Aujourd'hui au nom de la paix, l'opposition et la société civile qui s'est longtemps opposée à ce mandat qu'elle qualifiait de "troisième mandat", a laissé de côté ses mécontentements pour laisser une chance à la paix.

Avec ces premiers retours défavorable suite à l'annonce d'Assalé Tiémoko de proposer, à la prochaine rentrée parlementaire, une loi sur la limitation d'âge qui touchera les élus et les nominations dans les directions générales et les institutions étatiques. Il semble que cette loi risque de tomber à l'eau si la majorité ne la soutient pas.

H.L.V

Que pensez-vous des propos d'Adama Bictogo ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone "ajouter commentaire".

Content created and supplied by: HenocleVeinard (via Opera News )

adama bictogo côte d'ivoire d'adama bictogo rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires