Sign in
Download Opera News App

 

 

Présidentielle 2025 : radié de la liste électorale, la probable candidature de Gbagbo menacée ?

Laurent Gbagbo l'ancien président ivoirien . Photo d'archives .

De gros nuages planent sur une éventuelle candidature de Laurent Gbagbo à l'élection présidentielle de 2025 en Côte d'Ivoire. En effet, si Laurent Gbagbo s'aventure à déposer son dossier de candidature à l'élection présidentielle de 2025 , c'est sans surprise qu'il pourrait voir sa candidature invalidée par la CEI , puis les Sages du Conseil Constitutionnel , à moins qu'une décision politique ne soit prise pour lui permette d'être dans la course . Pour le cas de Laurent Gbagbo il revient donc au Chef d'Etat Alassane Ouattara d'internevir en prennant une décision exceptionnelle et politique qui pourrait permettre de valider la candidature de l'ancien dirigeant ivoirien . Comme l'avait fait en son temps en 2010 Laurent Gbagbo pour permettre à Alassane Ouattara de candidater . Il y avait eu assez de tractations pour permettre à Alassane Ouattara d'être dans la course . En fait, la condamnation de Laurent Gbagbo par la justice ivoirienne à 20 ans de prison ferme par contumace en 2018 alors qu'il en prison à la CPI , flanquée d'une amende de 329 milliards FCFA à payer solidairement avec ses trois ex-ministres co accusés dans l'affaire dite " braquage de la BCEAO " était l'argument brandit par la Commission électorale indépendante ( CEI) pour radier son nom sur la liste électorale argument ensuite utilisé par la CEI pour invalider la candidature de Laurent Gbagbo qui se présentait sous la bannière de la plateforme EDS . Le rejet du dossier de Laurent Gbagbo avait été ensuite confirmé par le Conseil constitutionnel parce que son nom de Laurent Gbagbo ne figurerait pas sur la nouvelle liste électorale . Soro Guillaume Guillaume l'ex-president de l'Assemblée nationale également avait vu sa candidature ajournée parce que son nom a été aussi radié de la liste électorale pour le motif de sa condamnation à vingt ans de prison pour dit-on détournement de deniers publics . Comme nous le révélons plus haut le fondateur du FPI Laurent Gbagbo qui a regagné son pays depuis le 17 juin dernier est pourtant dans une posture de reprendre ses activités politiques . Il vient de nommer son directeur de Cabinet le diplomate Emmanuel Acka . Ce dernier était le facilitateur de la rencontre Gbagbo avec Pascal Affi N'Guessan à Bruxelles en janvier 2020 . N'empêche que les deux camarades militants du Front populaire ivoirien(FPI) continuent d'entretenir de difficiles relations qui ont pris un coup de froid .

A.Z

Content created and supplied by: ZatteAlbert (via Opera News )

CEI Laurent Gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires