Sign in
Download Opera News App

 

 

Ange Kessi aux usagers « si un agent des forces de l'ordre prend vos pièces sans explications… »

Si la lutte contre la corruption et le racket au sein des forces de défense et de sécurité à un visage en Côte d’Ivoire, c’est bel et bien celui du Procureur militaire Ange Kessi. Régulièrement, la presse fait écho des actions de cet homme à extirper des rangs des forces de sécurité les brebis galeuses. Hier 8 décembre 2021 dans une importante déclaration sur ses réseaux habituels de communication, Ange Kessi a fait une importante adresse aux usagers de la route mais aussi aux forces de sécurité en charge de la régulation du trafic routier : « Nous rentrons dans une nouvelle année et s'il existe encore dans ce pays qui avance, des agents qui sont en retard sur la mentalité, ils le paieront cher » menace ce magistrat.

Evoquant le comportement peu professionnel de certains agents des forces de l’ordre, « Il nous a en effet été rapporté que des agents interpellent des usagers, se font remettre leurs pièces et sans dire mot, ils leur tournent le dos» et de poursuivre, « Lorsque l'usager demande pourquoi l'agent a pris ses pièces ou ce qu'il lui reproche comme faute, ce dernier rétorque ceci : ''je n'ai rien à vous répondre'', ou : ''je ne cause pas avec vous''. Cette façon de se comporter avec la population civile est une mauvaise manière de servir ; il s'agit d'une attitude irrespectueuse et franchement intolérable » déplore Ange Kessi.

A l’intention des usagers de la route, il a ces explications « Il est de règle constante concernant la police de la route, que lorsqu'un agent contrôle les pièces d'un véhicule et les saisit, il est tenu, je dis bien il est tenu, c'est-à-dire qu'il est obligé de lui expliquer les motifs ou les raisons pour lesquels il a saisi les pièces ».

Par ailleurs, Ange Kessi a eu cet important message à l’intention des usagers de la route « Chers usagers, si un agent des forces de l'ordre prend vos pièces et refuse de vous dire pourquoi et vous tourne le dos, garez votre véhicule à Abidjan, appelez immédiatement les numéros suivants : 0101013645 / 0101013688 / 0505335435 / 0708863031 / 0102501047 / 0748286160 ».

Pour les usagers de l’intérieur du pays voici ces consignes « veuillez-vous rendre au bureau du commissaire de police chef de service, de district ou du préfet de police ou veuillez saisir le commandant de brigade ou le commandant de compagnie de gendarmerie. Si toutes ces démarches s'avèrent infructueuses, appelez le secrétariat du Commissaire du Gouvernement ». Le Procureur militaire a expliqué que le Commandant de l'unité de lutte contre le racket a été instruit à l’effet de  mettre en place une équipe apte à intervenir lorsqu'il est saisi d’un par un usager, afin de constater les faits et « au besoin appréhender l'agent fautif ».

 

Content created and supplied by: SGB78 (via Opera News )

ange kessi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires