Sign in
Download Opera News App

 

 

Touba / Après les législatives la candidate de l'UDPCI objet de menace

Bafing/ Candidate aux législatives dernières

Dame Agbin Marie Claude menacée

Elle a osé là où beaucoup de personnes avaient peur d'aller. Elle c'est la candidate de l'Udpci aux législatives dernières dans le département de Touba, dame Agbin Marie Claude.

Les élections étant finies avec la victoire de la liste Rhdp conduite par le ministre du budget et du portefeuille de l'Etat, Moussa Sanogo, dame Agbin Marie a le sommeil troublé. Elle qui croyait que tout était fini, est sujet de menace de la part de certaines personnes.

Face à la presse le lundi 15 mars, la candidate de l' UDPCI, la candidate de l'Udpci Agbin Marie Claude est revenu sur ce qu'elle vit depuis la fin de ces législatives.

Selon lui, le fait qu'elle soit femme candidate à ces élections n'a pas été du goût de certaines personnes tapis dans l'ombre. Elle reçoit des appels anonymes ainsi que des menaces verbales de certains inconnus à Touba. « Il est inconcevable qu'une Femme ose se présenter à des élections à Touba », entend elle depuis. Il faut dire que cette situation a commencé lors de la campagne législative, les affiches et posters de Mademoiselle Agbin Marie Claude, ont été déchirés par des jeunes. Et comme si cela n'était pas suffisant, le jours de la proclamation des résultats le siège de l'UDPCI a essuyé des jets de pierres. Cette triste réalité, a fait dire à Mademoiselle Agbin Marie Claude, que la démocratie a du mal à s'enraciner à Touba. Sinon comment comprendre que l'on refuse jusqu'à 2021 qu'une femme soit candidate à des élections à Touba. Mademoiselle Agbin Marie Claude, originaire d'Adzopé, mais native de Touba, dit qu'elle est une fille bien intégrée à Touba. Et pour preuve sa mère a servi comme fille de salle à l'hôpital de Touba en 1973. Mieux, elle même s'exprime bien en mahouka, la langue locale de Touba. Mademoiselle Agbin Marie Claude, dit avoir quitté Touba depuis une semaine pour Man, à cause des nombreuses menaces contre sa personne. Pis, s'est ajouté à cette triste situation, le décès de son directeur de campagne, Monsieur Bleu Joël, mort d'une très courte Maladie en période électorale. Et des gens accusent Mademoiselle Agbin Marie Claude d'être la raison de la disparition de son Directeur de Campagne. Une accusation qu'elle qualifie de trop.

Le président Alassane appelé au secours

Face à cette situation inconfortable qui la met en danger chaque fois qu'elle vient à Touba, Mademoiselle Agbin Marie Claude, interpelle le président de la République, son excellence Alassane Ouattara, ainsi que toutes les autorités de Touba, de faire en sorte de lui assurer une protection. Car a-t-elle fait savoir que suite à ces législatives, elle n'entend pas contester les résultats. « Je m'en remets aux résultats de la CEI, même si le taux qu'on m'a attribué ne reflète pas ce que je mérite en réalité. D'autre part, en allant à ces législatives, j'ai voulu qu'il soit désormais permis à la femme d'être acteur dans le jeu politique. Car la femme à ce niveau est très marginalisée", a-t-elle fait savoir. Notons que Sarea Sako, vice-présidente du sénat ivoirien a été elle aussi candidate à Touba. Est ce parce quelle est femme qu'elle est menacée ou parce qu'elle est originaire d'une autre région. Les prochains jours nous situeront.

Doumbia Seydou

Content created and supplied by: [email protected] (via Opera News )

marie claude menacée moussa sanogo touba

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires