Sign in
Download Opera News App

 

 

Débat NCI 360 : selon ASK, seuls les "Gor" croyaient en une collaboration entre Gbagbo et Simone

Ce Dimanche 12 Septembre, l'émission NCI 360 a abordé plusieurs sujets dont le cas de Simone Ehivet et de Laurent Gbagbo. Selon le journaliste André Silvère Konan, la mésentente entre ces deux personnalités était bien prévisible.

Le processus de création du nouveau parti politique de l'ex président, Laurent Gbagbo suit son cours tant bien que mal. Mais ce Samedi 11 Septembre, une absence de taille a été remarquée à la réunion des comités de réflexion pour la mise en place des organes du nouveau parti. Il s'agit de l'absence de l'ex première dame, Simone Ehivet, qui s'est dit très outrée par ses ex camarades de lutte.

Dans un communiqué elle avait dénoncé ce manque de considération dont elle a été l'objet, puisque c'est à travers les réseaux sociaux qu'elle a appris sa nomination à l'une des commissions de réflexion sur le nouveau parti que veut fonder l'ex président, Laurent Gbagbo. Naissance d'une profonde crise ? Pour André Silvère Konan, présent à l'émission ''NCI 360", rien n'est si surprenant.

Le journaliste juge que depuis l'arrivée de l'ex président, le 17 Juin dernier, la rupture était visible après la scène d'humiliation de l'ex première dame à l'aéroport d'Abidjan. Ensuite, il cite un communiqué de l'avocat de Laurent Gbagbo, dans la demande de divorce de ce dernier. Il affirme qu'il y est inscrit ''le divorce aussi bien civil que politique''. Il termine son analyse par le dernier commiqué de Simone Ehivet.

Dans cet autre communiqué de l'ex première dame, il était mentionné ''mes anciens camarades de Parti''. Pour André Silvère Konan, tout cela montre que le divorce n'était pas seulement civil, mais aussi politique. Selon le journaliste, ''seuls les supporters de Gbagbo et de Simone croyaient encore à une probable collaboration entre les deux''. Sinon que la scène de l'aéroport avait déjà tout dit.

Content created and supplied by: DarymKard (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires