Sign in
Download Opera News App

 

 

Congrès constitutif du PPA-CI : un retard de plus de 2 heures. Laurent Gbagbo pas encore arrivé

Venus nombreux, les militants ne veulent pas se faire conter l'événement.

Annoncé à grand renfort de communiqués et de passages télé, le congrès constitutif du nouveau parti de Laurent Gbagbo tarde à entrer dans le vif du sujet. Des bousculades constatées depuis ce matin à l'entrée du Palais des congrès de l'hôtel Ivoire-Sofitel, comme il fallait le présager, entravent, pour l'instant, le début réel de l'événement.

Une vue de l'entrée du Palais des congrès.

Selon le programme officiel communiqué par les services compétents, on devrait être en ce moment précis (12 heures) en train d'écouter l'allocution du président du Congrès, le Pr Sébastien Dano Djédjé. Après que tous les congressistes et invités aient été installés. Le président Laurent Gbagbo lui-même devrait être déjà là.

Plusieurs congressistes ont du jouer des coudes pour se frayer un chemin et accéder à la salle. Jeannette Koudou, la sœur cadette du président Laurent Gbagbo en a fait "les frais". Grâce à Narcisse Kuyo Téa, chef du Protocole, elle a finalement pris place au milieu de ses camarades congressistes.

Certains autres tel un délégué venu du Guémon se sont tout bonnement retrouvés assis à des places Initialement prévues pour d'autres.

Faut-il mettre tous ces dysfonctionnements sur le compte de la solennité de l'événement ou de la non maîtrise des choses par les organisateurs ? L'heure véritable de démarrage des travaux du Parti des Peuples Africains-Côte d'Ivoire (PPA-CI) nous le dira.

Patrick Russel

Content created and supplied by: Patrick_Russel (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires