Sign in
Download Opera News App

 

 

Travail : toutes les indemnités à percevoir en cas de démission de son poste

En cas de démission de votre part, vous recevrez une indemnité de licenciement pour les cas de contrat à durée indéterminée (CDI) et une indemnité de fin de contrat pour les contrats à durée déterminée ( CDD). Telle est la réalité ? Ce mercredi 08 décembre 2021, dans un post sur son mur, le juriste et pasteur K.Allister éclaire les lanternes.

Avant tout propos détaillé sur le sujet, le juriste prévient et précise ceci : << Attention ! En cas de démission de votre part, vous ne recevrez pas d'indemnité de licenciement ( cas de CDI ), ni d'indemnité de fin de contrat pour les CDD >>

Avant de poursuivre, K.Allister revient sur une pensée populaire : << On a tendance à croire que lorsqu'on démissionne, tous nos droits seront versés vu les années que nous avons effectuées dans l'entreprise. Or, lorsqu'on démissionne, l'employé ne bénéficie pas d'indemnité de licenciement que l'on donne dans le cas d'un CDI ou d'indemnité de fin de contrat que l'on donne dans le cas d'un CDD>>

Lorsqu'un employé démissionne, à quoi a t-il droit?

<< On distingue deux cas. D'abord le cas d'un CDI. Lorsque l'employé bénéficie d'un contrat à durée indéterminée et qu'il démissionne, il a droit seulement au congé payé, à la gratification ( qu'on appelle le 13ème mois et qui est au moins 75% du salaire) et au salaire de présence du mois. Ensuite, pour les CDD, lorsque l'employé bénéficie d'un contrat à durée déterminée et qu'il démissionne, il a droit au salaire de présence du mois, à la gratification ( qu'on appelle le 13ème mois et qui est au moins 75% du salaire ) et au congé payé.


En Dieu, il faut croire

Paul Konan

Content created and supplied by: Paulyfamienkoffi (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires