Sign in
Download Opera News App

 

 

Politique: élu municipal en Belgique, un guinéen démissionne pour retourner en Guinée pour une raison

"Fiers ivoiriens le pays nous appelle", on se souvient tous de cette phrase de l'hymne national de Côte d'Ivoire. Et bien en Guinée chez notre voisin, un guinéen a répondu à l'appel de son pays.

Selon TV5 Monde qui relate les faits, via son site information.tv5monde.com, Béa Diallo, est le premier échevin socialiste d'Ixelles en Belgique. Il a démissionné pour devenir ministre guinéen de la Jeunesse et des Sports. En faisant ce choix, il veut adresser un message d'espoir à la jeunesse africaine, "à cette génération africaine qui se dit que son avenir n'est pas sur le continent et qui le quitte pour aller ailleurs" car selon lui, "il y a un potentiel gigantesque" en Afrique.

Là le guinéen a démissionné de son poste d'élu municipal en Belgique pour devenir Ministre dans son pays. Le contexte prête à polémique car selon son explication il veut adresser un message à la jeunesse africaine. Mais là où nous parlons de polémique, c'est que ceux des jeunes africains qui prennent le chemin de la migration ne sont pas des ministres.

Dès lors on s'interroge de savoir si le contexte est celui approprié pour interpeller la jeunesse africaine qui en migrant vers l'Europe ou ailleurs est à la recherche d'un mieux-être.

Après le coup d'État du 5 septembre, le colonel Mamady Doumbouya est petit à petit en train de mettre en place son gouvernement tout en sachant que la CEDEAO lui a donné au plus six mois pour organiser des élections libres et transparentes en vue de passer le flambeau aux civils. Ce calendrier pourra-t-il être respecté ?

Wait and see disent les anglais.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

belgique cedeao côte d'ivoire mamady doumbouya

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires