Sign in
Download Opera News App

 

 

Burkina Faso : la police a démantelé un réseau de fabricant des papiers administratifs ivoiriens

La police nationale Burkinabè a mis fin au parcours d'un réseau de six personnes engagé dans la fabrication des documents administratifs ivoiriens et ceux de d'autres pays de la sous-région à Ouagadougou.

Le Commissariat Central de Police de la ville de Ouagadougou (CCPO), à travers sa Brigade de Recherches a réussi à démanteler un réseau de six personnes spécialisé dans le faux et l’usage de faux en écriture publique ou privée et de contrefaçon des sceaux de l’Etat.

En effet, selon les informations rapportées, le groupe dirigé par un certain monsieur K.S travaillait en général pour les candidats aux concours qui ne remplissaient pas les critères d’âge et de diplômes. C'est dire que monsieur K. S et ses collaborateurs fabriquaient des Faux cachets et initiales des structures ou administrations étatiques burkinabè, ivoiriens et aussi ceux d’autres pays étrangers.

Ainsi, après plusieurs mois d'enquêtes, la Police Nationale du Burkina, avec l'aide de la population, a réussi à saisir plus de six cents faux documents et cachets contrefaits parmi lesquels se trouvent des cachets de différentes administrations ou mairies, des extraits de naissance du Burkina et de la Cote d’Ivoire, des bulletins de notes, des certificats de nationalité, des casiers judiciaires, des copies de CNIB, des diplômes de CEP, CAP, BEPC, BAC et BEP Burkinabé et Ivoirien, des copies d’attestations diverses, des copies de passeport, des relevés bancaires, et plusieurs autres documents administratifs cruciaux.

Content created and supplied by: Balamba (via Opera News )

Ouagadougou

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires