Sign in
Download Opera News App

 

 

Insécurité routière: insatisfait des résultats de la lutte, Amadou Koné appelle l’UVICOCI au secours

Après une lutte solitaire contre l’insécurité routière, Amadou Koné, ministre des Transportssemble insatisfait du bilan dressé par ses structures sous tutelle, surtout après des dizaines de morts et de blessés avant et lors du week-end de Pâques 2021.

Pour impliquer plus d’autorités dans la lutte afin qu’elle soit plus efficace, il a invité à une rencontre, une délégation de l'Union des Villes et Communes de Côte d'Ivoire (UVICOCI) conduite par sa Secrétaire générale, la ministre Harlette Badou, représentant le ministre Danho Claude Paulin, Président de la faîtière des collectivités locales, le mardi 20 Avril 2021 à son cabinet.

Il a été question de l’épineux problème de la sécurité routière en milieu urbain.

Amadou Koné a profité de la réunion pour inviter les responsables des collectivités, mairies et districts, à unir leurs forces à celles des services du ministère des Transports afin de lutter efficacement contre l'incivisme et le désordre dans le transport routier urbain. Pour lui, l’incivisme et le désordre font parties des causes de l'insécurité sur les routes tout en contribuant à dégrader l'image des villes.

A l'issue des échanges, il a été convenu de la mise en place d'une commission de travail qui permettra d'harmoniser les positions sur un certain nombre de préoccupations liées notamment au cadre institutionnel de l'activité de transport dans les villes et communes, à la réglementation et à l'implication des collectivités dans la politique de modernisation du secteur du transport routier. Un travail en équipe qui s'avère nécessaire, vu les nombreux efforts fournis par le gouvernement, pour rehausser la qualité de vie et de déplacement des populations. 

Ces efforts se traduisent par de gros investissements dans les transports de masse avec le renouvellement du parc automobile des transporteurs, le renforcement du parc de la SOTRA, le lancement des projets de BRT et du Métro d'Abidjan...

« Toutes ces actions ont pour objectif de garantir le déplacement en toute sécurité des populations, surtout à Abidjan », a précisé Amadou Koné.

Il a ajouté qu'il ne serait pas bon que les efforts soient entravés par le désordre persistant avec les nouveaux modes de transports non homologués, tels que les motos taxis et les tricycles.

 

Le souci d'harmonisation des efforts a totalement été partagé par la délégation de l'UVICOCI.

« Vos préoccupations sont aussi les nôtres. Et en tant que démembrements de l'État, nous sommes entièrement disposés à accompagner le Ministère dans sa politique de modernisation et de professionnalisation du secteur des transports », a rassuré la représentante du président de l'UVICOCI.

Les prochaines semaines nous en diront plus quant aux moyens pratiques pour assainir le milieu du transport urbain.

Nathanaël Yao

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

amadou koné côte d'ivoire insécurité routière

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires