Sign in
Download Opera News App

 

 

Après de vives tensions avec l'Algérie, Macron prône l'apaisement : "C'est mieux de se parler"

Le président français Emmanuel Macron fait face à la colère des autorités algériennes depuis quelques.

Tout est parti des vives critiques qu'il a adressées contre le pouvoir d'Alger alors qu'il recevait des jeunes Algériens Lil y a quelques jours. Ses propos avaient provoqué l'ire des Algériens qui ont immédiatement rappelé leur ambassadeur à Paris et interdit le survol de leur espace aux avions militaires français. Cette réaction musclée a sûrement fait changer de posture au président français. Interrogé sur cette crise, il a prôné l'apaisement et souhaité que les deux parties se parlent.

'' Mon souhait, c'est qu'il y'ait un apaisement parce que je pense que c'est mieux de se parler, d'avancer. Il y a sans doute des désaccords mais la vie, c'est fait pour parler des désaccords et aussi les partager. Je pense que simplement nous avons trop de nos compatriotes, dont l’histoire est mêlée à l’Algérie pour faire comme si de rien n’était. Donc il y aura immanquablement d'autres tensions, mais je pense que mon devoir, c'est d'essayer de faire cheminer ce travail " , a déclaré Emmanuel Macron au micro des journalistes français.

C'est un véritable rétropédalage après ses virulents propos face aux jeunes Algériens. Il avait déjà répondu assez sèchement aux propos tenus premier ministre malien Choguel Maïga à la tribune de l'ONU. Les autorités maliennes avaient réagi en précipitant l'acquisition de matériels militaires russes. On pourrait dire que les déclarations d'Emmanuel Macron risquent de ternir l'image de la France et de balafrer son influence sur le continent noir.

Dan Singault de Blagouin

Content created and supplied by: DanSingault (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires