Sign in
Download Opera News App

 

 

Dr Boga Sako Gervais: << où était la CEDEAO, lorsque le peuple Malien pleurait depuis trois mois?>>

Dans un direct publié sur les réseaux sociaux, M. Boga Sako Gervais, Président fondateur de la Fondation Ivoirienne pour les Droits de l'Homme et la Vie Politique( FIDHOP ), a déclaré être d'accord avec l'esprit du coup d'État qui a eu lieu au Mali ces 48 heures tandis que la CEDEAO quant à elle condamne cet acte.

Le juriste ivoirien a exprimé toute sa gratitude à l'armée malienne qui a sû écouter la voix du peuple. D'après ses dits. Toutefois, il a souligné qu'il était certes, contre les coups d'État en Afrique, étant donné qu'à chacune des conférences qu'il tenait à travers le monde il ne manquait pas de le dire. Mais le cas du Mali reste une exception, et qu'il fallait saluer le courage de cette armée qui a sû se mettre du côté du peuple et non de ce Président avide du pouvoir qui n'a point d'oreilles à la souffrance du peuple.

Il n'a pas manqué de fustiger l'attitude de la CEDEAO, qu'il juge de partisane et à la solde de ces Présidents qui sont prêts à sacrifier la vie de leurs concitoyens afin de se maintenir au pouvoir.

Alors, il juge le cas du Mali salutaire. Pour lui un Président de la République doit savoir écouter la voix de son peuple. Quand le peuple ne veut plus de toi, tu dois t'en aller pour éviter l'effusion de sang.

Par ailleurs il est revenu sur le cas de la Guinée et de la Côte d'Ivoire.

Pour M. Boga, les Présidents de ces deux nations qui dans l'opposition avaient crié sur tous les toits qu'ils étaient victimes de discrimination, ce sont eux qui aujourd'hui, veulent violer leur propre constitution par des jeux de mots pour s'éterniser au pourvoir. Il a profité de ce direct pour leur rappeler que l'exemple du Mali voisin, devait leur servir de leçon.

FREDYBLAK.

Content created and supplied by: Fredyblak (via Opera News )

Boga Sako Gervais CEDEAO Mali

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires