Sign in
Download Opera News App

 

 

Acquittement définitif de Gbagbo et Blé Goude : FPI, PDCI, EDS et RHDP se prononcent

Les réactions se multiplient depuis l'annonce de l'acquittement définitif de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé par la Cour pénale internationale (CPI). Joints par téléphone, ce mercredi 31 mars 2021, plusieurs acteurs politiques de divers camps se sont prononcés.

Olivier Akoto, député de Daoukro: ''J'apprends la nouvelle comme tous les Ivoiriens. C'est une bonne nouvelle. Ce sont des Ivoiriens. Maintenant que le verdict est tombé, ils sont les bienvenus pour la réconciliation nationale et c'est une opportunité pour libérer les prisonniers politiques et autres exilés.''

Blaise Lasm, JFPI et EDS: ''C'est un sentiment de joie et de reconnaissance à Dieu qui m'anime. Des innocents vont retrouver la plénitude de leurs mouvements. En 2011, lorsque la jeunesse du FPI conduite par Justin Koua parcourait les hameaux pour annoncer cette nouvelle, nos adversaires se moquaient de nous car pour eux, aller à la CPI (Cour pénale internationale Ndlr) était un billet sans retour.

Je salue la résistance pacifique des Ivoiriens qui a conduit à cette victoire de la justice sur l'injustice. Le président de la Chambre d'appel a demandé au greffe de prendre toutes les dispositions pour le retour de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé en Côte d'Ivoire. Alassane Ouattara devra s'incliner. Merci au Président Gbagbo qui n'a pas marchandé son retour.''

Kouakou Kra, Vice Président du FPI, tendance Affi N'guessan:

''C'est un moment de joie. Cela ne nous étonne pas. Nous pensions que c'était de l'injustice, de l'arbitraire et cela vient d'être confirmé. Gbagbo et Blé Goudé étaient les maillons qui manquaient pour la paix et la réconciliation nationale. Ils n'ont été que des victimes. Maintenant, il faut rechercher les auteurs ailleurs.

Nous attendons leur retour. Si le pouvoir d'Abidjan veut vraiment la paix, il gagnerait à tout mettre en œuvre pour les faire rentrer. C'est une opportunité offerte au pouvoir comme l'avait fait remarquer le Président Affi N'guessan au Premier ministre Daniel Kablan Duncan par le passé. Il y a un temps pour tout. C'est le temps de la paix et toute personne éprise de paix devrait s'inscrire dans cette dynamique.''

Les cadres du RHDP, joints par téléphone, souhaitent se prononcer ultérieurement.


Cyrille NAHIN

Content created and supplied by: Cyrille_NAHIN (via Opera News )

alassane ouattara blé goude laurent gbagbo olivier akoto rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires