Sign in
Download Opera News App

 

 

Songon-Kassemblé, le ministre Bruno Koné appelé à trancher sur l'affaire de 4ha 55a 20 ca


Qui de la famille Akouedo dirigée par Koutouan Simplice et l’ONG spéciale olympics représentée partout par Madame Koné Collette, aura l’avis favorable pour l'enquête de commodo et incommodo relative à la demande d'établissement d'Arrêté de Concession Définitive (ACD) sur la parcelle de 04 ha 55 a 20 ca sise à Songon-Kassemblé ,mitoyenne aux logements sociaux ?

Seul le ministre de la Construction et du logement, Bruno Koné Nabagné saura le dire .D’autant qu’à ce jour le dossier de ladite affaire se trouve sur sa table en ce moment .Ce, après que la mairie de Songon se soit elle-même dite incompétente au cours d’une réunion de clarification en date du 6 Avril 2021 avec les deux partis en conflit ,quand à ouvrir deux enquêtes de commodo sur une même parcelle .Un conflit qui est né du fait que les responsables de l'ONG spéciale olympics, avec à leur tête une cadre du pari au pouvoir ,Madame Koné Colette, auraient revendiqué une parcelle de 10 ha, sise à Songon- Kassemblé et mitoyenne aux logements sociaux.

Au prétexte d’avoir reçu le bien domanial par rétrocession de la part de l’Etat en contrepartie de sa parcelle faisant partie intégrante des logements sociaux. Tous arguments combattus farouchement par les membres de la famille Akouedo  qui de leur côté restent affirmer n’avoir contracté aucun accord avec quelques personnes que ce soit encore moins avec l’Etat sur ladite parcelle.

Et des décisions rendues par des services du ministère de la construction suite à des missions d’inspections en viennent à donner raison aux propriétaires coutumiers. Dans un courrier réponse de la Direction de l'urbanisme en date du 24 février 2021,la direction de l'urbanisme a certifié , après vérification, que "la parcelle n'est pas frappée de servitudes particulières d'urbanisme" .Idem pour la Direction de la Topographie et de la Cartographie (DTC) ,qui en est parvenue, elle également ,dans un document référencé N° 001427/MCLAU/DGUF/SAS/FD/NAJ du 25 /04/2019 à la conclusion que ‘’la parcelle n’est pas incluse dans les sites retenues pour les aménagements fonciers de l’Etat’’. 

Dans cette affaire où plusieurs directions du ministère de la construction telles que la Direction de la Topographie (DTC), la direction du logement et de l’Assainissement foncier ainsi que la Direction juridique et du contentieux ont donné des verdicts qui planchent en faveur de la famille Akouedo ,les projecteurs pour les propriétaires domaniaux et acquéreurs de la parcelle de 04 ha 55 a 20 ca restent braqués sur le ministre Bruno Koné .Duquel tous espèrent, avec tous ce qui se trame autour de l’affaire , rien qu’une décision de justice.

 

Gooré Michel

 

 

Content created and supplied by: goorémichel (via Opera News )

bruno koné songon songon-kassemblé

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires