Sign in
Download Opera News App

 

 

Réconciliation nationale : Une rencontre annoncée entre Bédié, Ouattara et Gbagbo

La Côte d'Ivoire est à la croisée des chemins. Alors que la question de leur retraite politique est au goût du jour, Alassane Ouattara annonce une rencontre tripartite entre lui, Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo.

Après la sanglante crise postélectorale de 2010-2011, les Ivoiriens portent encore les stigmates physiques et moraux des affres de cette guerre. Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo étaient alors les trois acteurs majeurs de cette crise qui a causé 3 000 morts, selon le bilan officiel. Plus d'une décennie après, beaucoup d'eau a assurément coulé sous le pont. Et même la crise qui a précédé l'élection présidentielle d'octobre 2020 n'aura pas empêché cette volonté des « trois grands » d'aller à la réconciliation.

Le 11 novembre 2020, Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié se sont rencontrés au Golf Hôtel pour, disent-ils « briser le mur de glace » qui les séparait. Le 27 juillet, c'est-à-dire un mois dix jours après son retour en Côte d'Ivoire, Laurent Gbagbo a été reçu en audience par le Président Ouattara à la présidence ivoirienne. Au cours de cette rencontre, le chef d'État ivoirien et son prédécesseur ont évoqué la possibilité d'organiser une rencontre tripartite, ADO - Bédié - Gbagbo, en vue de tourner définitivement la page d'une adversité qui dure près de trois décennies.

Lors d'une interview accordée à Jeune Afrique, le Président Ouattara est revenu sur l'éventualité de cette rencontre à trois. « Je considère qu’en ce qui concerne les trois grands leaders politiques de ce pays, comme les gens disent – et si je suis inclus dans ce trio –, les choses se passent bien », a déclaré le chef d'État, avant d'ajouter : « Nous devons d’ailleurs nous voir dans un avenir proche afin d’échanger sur les défis que la Côte d’Ivoire se doit de relever. » Alassane Ouattara se veut formel à propos de la réconciliation : « C’est en tout cas mon souhait et nous faisons tout pour y parvenir. »

La question de la limitation d'âge à 75 ans comme condition d'éligibilité évoquée par le député Assalé Tiémoko éclabousse à n'en point douter Henri Konan Bédié (87 ans), Alassane Ouattara (79 ans) et Laurent Gbagbo (76 ans).

« C’est un débat qui ne me gêne pas. Il appartiendra au Parlement d’approuver ou de refuser la proposition", a déclaré le président ivoirien, qui rappelle toutefois que « la question, ce n’est pas Ouattara, Bédié ou Gbagbo ». Mais quoi qu'il advienne, avant de passer la main à une « nouvelle génération », la rencontre annoncée entre ces trois leaders politiques pourrait bien tracer de nouveaux sillons pour une Côte d'Ivoire en quête de véritable réconciliation nationale.

Content created and supplied by: BeryNews (via Opera News )

Alassane Ouattara Bédié Côte d'Ivoire Laurent Gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires