Sign in
Download Opera News App

 

 

Le Ministre Sidiki Konaté toujours amer contre des cyberactivistes RHDP

La nouvelle avait fait l'effet d'une bombe. Le Général Makosso avait au cours d'un de ses directs accusé publiquement le Ministre Sidiki Konaté d'être la taupe de Chris Yapi et de Guillaume Soro au sein du Gouvernement. Malgré des excuses publiques et le mea-culpa de Makosso, les passes d'armes entre militants Rhdp sur les réseaux sociaux numériques avaient fini par emporter le Ministre Sidiki Konaté. L'homme avait perdu son poste à la suite de cet imbroglio médiatique.

Ce vendredi 24 septembre, dans un message subliminal, le ministre revient sur ce sombre moment de sa vie et de sa carrière à la faveur d'une demande d'audience au Président de la République de Johnny Patcheco, cyberactivistes pro RHDP.

Si l'ex ministre de l'artisanat semble avoir pardonné ses détracteurs, il garde un goût amer de cette accusation soutenu par des militants pro Rhdp qu'il qualifie de "minorité agissante et téléguidée" qui voyait en lui "le coupable idéal".

Même si l'ex porte-parole des Forces Nouvelles et numéro 2 de Guillaume Soro s'en remet au temps "autre nom de Dieu", l'on peut aisément percevoir une pointe d'amertume et la déception de s'être vu cloué au pilori par les siens. Car, Sidiki Konaté fait parti de ses ministres dont la générosité et la proximité d'avec les militants était notoire et reconnue de tous. Striker, pour les intimes ne manquait pas une occasion de rencontrer les cyberactivistes du RHDP et leur témoigner son soutien.

"Sans retenue et dans des raisonnements frisant la haine et une volonté de détruire ma crédibilité et mon moral. Il fallait m’abattre à tout prix" s'offusque t-il.

C'est donc à juste titre que le Ministre Sidiki Konaté semble ne pas comprendre les objections de ses pourfendeurs d'hier dont il garde encore "captures d'écran" de commentaires ; dans cette affaire de demande d'audience de Johnny Patcheco. Ce dernier se disant détenteur de l'identité de la taupe de Chris Yapi au sein du gouvernement. "Or donc ce n'était pas moi" semble se dire intérieurement le Ministre Sidiki Konaté.

Dans tous les cas, les ivoiriens continuent toujours de supputer sur l'identité du célèbre avatar lanceur d'alerte présumé proche ou peut-être bien plus de Guillaume Soro.

Alpha Mourinho

Content created and supplied by: AlphaMourinho (via Opera News )

chris yapi guillaume soro général makosso rhdp sidiki konaté

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires