Sign in
Download Opera News App

 

 

ADO ne décolère pas contre Soro : "les faits qui lui sont reprochés sont d'une extrême gravité"

Ceux qui espéraient une imminente réconciliation entre le président Alassane Ouattara et son ancien premier ministre Guillaume Soro peuvent bien revoir leurs espérances à la baisse.

Du moins pour le moment ! Guillaume Soro, condamné à perpétuité en Côte d'Ivoire, vit toujours en exil. Dans des propos rapportés dans les colonnes du journal, le président de la république Alassane Ouattara a qualifié les faits que la justice ivoirienne lui reproche d'extrêmement graves. Il lui a aussi demandé de rentrer en Côte d'Ivoire pour répondre de ses actes devant la justice.

" Je n’ai rien à dire de particulier sur le cas de Guillaume Soro. Ce dossier n’est pas à mon niveau, mais entre les mains de la justice. Les faits qui lui sont reprochés sont d’une extrême gravité et il a été l’objet d’une condamnation à perpétuité mais il peut évidemment rentrer et faire face à la justice '', a déclaré Alassane Ouattara au micro de Jeune Afrique.

Il a en outre déclaré que notre pays était '' vacciné contre les violences liées aux crises politiques ". Monsieur Alain Lobognon, ancien collaborateur de Guillaume Soro, avait entrepris des démarches de rapprochement entre les deux personnalités politiques. Malheureusement, il a lui-même décidé de rompre sa collaboration politique avec l'ancien président de l'assemblée nationale de Côte d'Ivoire.

Dan Singault de Blagouin

Content created and supplied by: DanSingault (via Opera News )

Alassane Ouattara Côte d'Ivoire Guillaume Soro

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires