Sign in
Download Opera News App

 

 

Politique : Le directeur exécutif du Rhdp et la théorie de la libération du tabouret

La Côte d’Ivoire est un pays formidable ! 

Les oracles l’avaient prédit : ce pays va étonner le monde entier. Seuls les incrédules et les hommes de peu de foi n’y ont pas cru, et pourtant... cela est en passe de se réaliser. Un pays où, au moment où se profilait à l’horizon, Dame émergence, s’est fixé un but précis et des objectifs clairs à réaliser pour y arriver. 

Dans l’expectative de Dame émergence, est née une théorie, la libération du tabouret, fondée sur une idéologie, celle de la clarification, œuvre de M. Adama Bictogo. 

Tout est désormais dans la clarification. 

Être et ne pas être ne peuvent plus cohabiter !

On ne peut désirer une chose et son contraire !

Tu n’es pas avec moi, tu es contre moi !

Plus de place pour les équilibristes de tout acabit

Plus de place pour tous ceux qui la main sur le cœur affirment être neutres ou ne pas faire de la politique

Le monde ivoirien est désormais manichéen.

Tu es RHDP ou tu ne l’es pas

Tu es homme ou tu es femme

Tu es noir ou tu es blanc

Même les métis doivent clarifier leur position. Soit ils sont blancs, soit ils sont noirs.

La clarification en ces temps était donc d’une absolue nécessité pour voir venir 2020 dans la sérénité. 

Ecoutons à ce sujet, le stratège président du comité d’organisation du congrès constitutif du RHDP, puis Directeur Exécutif du RHDP et bientôt ex-directeur exécutif dudit parti, le célébrissime et prospère homme d’affaires Adama BICTOGO :

« …le 27 janvier si tu n’es pas RHDP, tu libères le tabouret. Tu es député, dès lors que tu es président d’institution si tu n’es pas RHDP, tu libères le tabouret. Tu es sénateur si tu n’es pas RHDP, tu libères le tabouret. Tu es conseiller économique si tu n’es pas RHDP, tu libères le tabouret. C’est ça la clarification…pourquoi… d’autres vont manger le fruit de votre travail ?… ». 

Voilà qui est clair. Avis à ceux qui voulaient être, sans être !

En faisant une analyse de contenu, une analyse comparative du discours, en analysant les dits et les non-dits de ce discours, on peut convenir que désormais :

- Tu es instituteur, si tu n’es pas RHDP, tu libères le tabouret ; le RHDP ne peut construire des salles de classe pour que tu y enseignes si facilement !

- Tu es médecin, si tu n’es pas RHDP, tu libères le tabouret ; le RHDP ne peut construire des hôpitaux, les équiper pour que tu y exerces si facilement !

- Tu es gérant de cabine téléphonique, si tu n’es pas RHDP, tu libères le tabouret ; le RHDP ne peut pas se fatiguer à bitumer les rues pour que tu t’y installes et exercer si facilement !

- Tu es vendeur de « garba », si tu n’es pas RHDP, tu libères le tabouret ; le RHDP ne peut pas baisser le prix du carburant et permettre le transport du manioc pour que tu vendes facilement ton attiéké.

Et la liste n’est pas exhaustive. C’est ça la clarification !

Pourquoi la clarification est-elle une obsession pour les chantres de l’houphouëtisme ?

A chaque époque ses tenants et ses slogans mais le fond et le but restent les mêmes. Aujourd’hui c’est « si tu n’es pas RHDP, tu libères le tabouret ». Hier avec feu Balla KEITA c’était : « un pied dedans, un pied dehors, c’est dehors. Vous ne pouvez pas profiter des bienfaits de Nanan Houphouët-Boigny et insulter le PDCI… ». Le but était donc de ramener tout le monde au PDCI (hier) ou au RHDP (aujourd’hui), et ce, dans la droite ligne de la pensée unique et du parti unique. Pour y parvenir, tout y passe : pressions, intimidations, chantages, affectations-sanctions, licenciements dans le but de briser toute velléité de résistance et ôter toute envie de ne pas être. 

Mais toute théorie, toute idéologie ou toute doctrine connaît une évolution au fil du temps. Aujourd’hui, la libération du tabouret qui a décimé beaucoup de cadres de l’opposition, est également appliquée au sein même du Rhdp. Après de nombreux cadres qui ont dû libérer le tabouret pour faire place à certains de leurs camarades de parti, plus proches du sommet, le puissant Directeur exécutif du Rhdp, est en passe d’être conjugué au passé. Dans quelques temps, il devra lui aussi libérer le tabouret qui faisait sa toute puissance et se soumettre à la clarification.

Mais, il faudra clairement clarifier cette clarification, pour qu’il n’y ait pas de clarification à clarifier. Voilà qui est clairement clair!

Et de toute évidence, l’ivraie sera séparée du vrai.

Nazaire KADIA

Content created and supplied by: kadianaz (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires